Tag: Les Sables-d’Olonne

6/7/2020 – Les Sables-d’Olonne – R1C1 – Prix 50ème Anniversaire de l’Hippodrome

e. Quinté+ - PMU.frAttelé – Européenne – Course C (trot) – 31 000€ – 2775m – 16 partants – Sable – corde : à gauche – Pour 6 à 10 ans inclus, n’ayant pas gagné 330.000. – Recul de 25 m. à 177.000. Sont seules admises à driver les personnes ayant gagné au moins cinq courses (en étant titulaire d’une autorisation de monter à titre professionnel). – Allocations : 31 000 € (13.950, 7.750, 4.340, 2.480, 1.550, 620, 310.)

Départ 13h50

Difficulté de la course : Assez difficile

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2020/07/04/6-7-2020-les-sables-dolonne-r1c1-prix-50eme-anniversaire-de-lhippodrome/

10/7/2018 – Les Sables-d’Olonne – R1C3 – Prix les Sables d’Olonne Agglomération

e. Quinté+ - PMU.frAttelé – Européenne – Course C (trot) – 35 000€ – 2775m – 16 partants – Sable – corde : à gauche – Pour 6 à 10 ans inclus, n’ayant pas gagné 330.000. – Recul de 25 m. à 175.000. – Allocations : 35 000 € (15.750, 8.750, 4.900, 2.800, 1.750, 700, 350.)

Départ 13h47

Difficulté de la course : Peu difficile

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2018/07/08/10-7-2018-les-sables-dolonne-r1c3-prix-les-sables-dolonne-agglomeration/

Quinté+ du mercredi 7 septembre : Universal Rider prêt pour le GNT

Equidia LivePour la première fois de son histoire, l’hippodrome des Sables d’Olonne intègre le circuit du Grand National du Trot. Séduisant pour sa rentrée, Universal Rider peut marquer de son empreinte cette nouvelle étape. Analyse.

Les incontournables

  • 14 – Universal Rider : Pour son retour à la compétition, après trois mois d’absence, Universal Rider (14) s’est très bien comporté à Graignes. Rapidement le nez au vent, ce fils de Nahar de Béval a seulement coincé dans les 100 derniers mètres face à une opposition de qualité. Cette fois déferré des quatre pieds, ce protégé de Dominique Mottier, étincelant durant l’hiver, s’annonce redoutable grâce à un atout de choix : sa fraîcheur. Il monte vite en condition et affronte une adversité à sa mesure malgré son recul initial. Le podium lui tend les bras !
  • 16 – Utinka Selloise : Lauréate des étapes de Lyon-La Soie et Reims, à chaque fois avec autorité, Utinka Selloise (16) revient sur le circuit avec de solides ambitions. Il faut dire que son association avec Jean-Michel Bazire fait des miracles depuis de nombreuses semaines. Pieds nus, cette pensionnaire de Jean-Michel Baudouin, préparée avec soin pour cet engagement, visera également la victoire. Ses chances sont équivalentes avec celles d’Universal Rider mais elle dépend plus du déroulement de course que son principal opposant. En constants progrès, c’est une base incontournable dans la bonne combinaison.

Les challengers

  • 2 – Boeing du Bocage : Il se situe un ton en dessous des meilleurs de son exceptionnelle promotion. Pour lui trouver des tâches plus aisées, son entraîneur, Franck Leblanc, le présente face à ses aînés. Une tactique payante puisqu’il a brillé dans l’étape de Saint-Malo, se classant deuxième d’Aubrion du Gers, le 10 août dernier. Bien engagé en tête, il a encore une belle carte à jouer. Sa faible marge de manœuvre lui confère une chance régulière pour les places.
  • 15 – Vulcain de Vandel : Vainqueur du Prix Ténor de Baune 2015 (Groupe 2), Vulcain de Vandel a ensuite participé au Grand Prix d’Amérique (Groupe 1) avant d’être longuement arrêté. Après dix-huit mois sur la touche, il a fait belle impression lors de sa rentrée, terminant dans le sillage des premiers avec des ressources. Au regard de cette performance et de sa classe naturelle, il peut s’offrir une place dans le Quinté+ même s’il est toujours en rodage. Coup de poker…

L’impasse

  • 3 – Univers Love : Cette course n’est clairement pas un objectif. On peut l’écarter sans le moindre risque.

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2016/09/05/quinte-mercredi-7-septembre-universal-rider-pret-gnt/

Quinté+ du mercredi 7 septembre : Aliénor de Godrel, sur sa lancée

Paris-TurfLe Tour de France des Trotteurs fait escale pour la première fois aux Sables-d’Olonne ce mercredi 7 septembre, à l’occasion de la 9e Etape du Grand National du Trot. Cet événement, disputé sur le parcours de tenue de 2.750 mètres a réuni un joli lot de dix-huit concurrents, parmi lesquels nous détacherons la candidature d’Aliénor de Godrel.

Lauréate d’un Groupe III, et multiple placée au niveau semi-classique, Aliénor de Godrel (13 – F. Anne) a les moyens de mettre tout le monde d’accord. Cette fille d’Orlando Vici est dans une condition physique optimale comme l’attestent ses dernières tentatives. Récente lauréate sur la piste de Pornichet, et performante sans ses fers, cette élève de Franck Anne n’est pas là pour faire de la figuration.

Ultimate du Rib (18 – J.-L. C. Dersoir) a désormais trois courses de rentrée dans les jambes et, a semble-t-il, retrouvé tout son potentiel. En effet, le pensionnaire de Joël Hallais vient de renouer avec le succès à Graignes, dans un lot qui tenait la route. Il bénéficie de conditions de courses idéales, face à une opposition dans ses cordes. Mieux vaut donc l’avoir avec que contre soi, d’autant que son mentor a déclaré : « Sa condition physique s’étant améliorée par rapport à Cabourg, il a pu renouer avec le succès à Graignes. Cette victoire remonte à un mois. C’est le seul bémol à sa candidature. Je préfère le courir de façon plus régulière mais je n’avais pas d’autres possibilités. J’ai préféré cette course à une autre à Feurs deux jours plus tôt. Il me paraît bien et s’annonce compétitif. »

Séduisante lauréate le 11 août dernier sur le plateau de Soisy, Utinka Selloise (16 – J.-M. Bazire) est parfaitement capable d’arbitrer les débats. Cette représentante de François Lagadeuc a bien récupéré de ses efforts, et aborde ce rendez-vous en pleine possession de ses moyens. Lauréate des deux épreuves auxquelles elle a participées, son entourage aura à cœur de réaliser la passe de trois.

Courageux lors de son retour, le 9 juillet à Graignes (5e), Universal Rider (14) a progressé sur cet essai. Transcendé sans ses fers, il faudra assurément compter avec lui au moment de l’emballage final. Mathieu Mottier s’est confié à son sujet : « Il a décompressé après l’hiver et s’est consacré à la saison de monte. Après une très bonne course de rentrée à Graignes au mois de juillet, il n’avait aucun engagement à sa disposition. Nous avons dû à nouveau lever le pied. Il a bien travaillé dernièrement et va se présenter en bonne condition. Il sera déferré des quatre pieds et devrait, dès ce mercredi, terminer dans le quinté. »

Boeing du Bocage (2) cherche sa course avec application depuis plusieurs semaines. Bien situé au premier échelon, déferré des quatre pieds, et associé à Loïc Guinoiseau, qui sait en tirer la quintessence, il mérite que l’on s’attarde sur sa candidature.

Tallien (9 – H. Sionneau), confirmé en pareille société, n’aurait qu’à se montrer appliqué d’un bout à l’autre du parcours pour prendre une part active à l’arrivée, d’autant qu’il bénéficie d’un engagement idéal, à la limite du recul.

Amiral du Bisson (8 – A. Barrier) a certainement fait de cette épreuve un objectif, en tête. Pieds nus, il constitue l’une des nombreuses possibilités pour les places, à l’image du cheval de classe du lot, Vulcain de Vandel (15 – F. Nivard), présenté pour la deuxième fois, après plus d’un an et demi d’absence.

Source : paris-turf.com

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2016/09/05/quinte-mercredi-7-septembre-alienor-de-godrel-lancee/

7/9/2016 – Les Sables-d’Olonne – R1C1 – Grand National du Trot Paris-Turf

e. Quinté+ - PMU.frAttelé – 9e Etape du Grand National du Trot – Nationale – Groupe III – 90 000€ – 2750m – 18 partants – Sable – corde : à gauche – Pour 5 à 10 ans inclus, les 5, 6 et 7 ans ayant gagné au moins 40.000, les 8 ans au moins 80.000, les 9 et 10 ans au moins 160.000. – Recul de 25 m. à 305.000, de 50 m. à 502.000. – Allocations : 90 000 € (40.500, 22.500, 12.600, 7.200, 4.500, 1.800, 900.)

Départ 13h47

Difficulté de la course : Assez difficile

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2016/09/05/792016-sables-dolonne-r1c1-grand-national-trot-paris-turf/

Quinté du mardi 8 juillet : Nefertite Del Rio peut prendre sa revanche

Paris-TurfLes trotteurs s’expatrient en province durant la belle saison et ce pour le plus grand bonheur des estivants, et notamment ceux des Sables-d’Olonne. Ce mardi 8 juillet, ils pourront assister au Prix Jean Houssaint (course européenne – 6 à 10 ans – 2775 mètres), qui servira de support aux paris à la carte. On ne peut pas dire que ce soit le quinté de l’année, mais quelques candidatures semblent se détacher et notamment celle de Nefertite Del Rio.

Toutes personnes voulant analyser ce Prix Jean Toussaint passera un moment ou un autre par le Prix Eudora, quinté de référence qui s’est disputé le 13 juin dernier à Vincennes. Pas moins de quatre concurrents, que l’on retrouve ce mardi, étaient de la partie. Trophée de Jaba (n°13) s’imposait de la ligne droite à cette occasion. Il devançait Nefertite Del Rio (n°10) et Rickshow (n°11), respectivement 2e et 5e. Quant à Tiger Danover (n°8), il se contentait de la 8e place, mais n’avait pas bénéficié d’un bon parcours à cette occasion. Oui, mais voilà… le pensionnaire de Jean-Michel Bazire ne sera pas déferré ici. Même s’il a déjà brillé dans cette configuration, le fils de Kesaco Phédo s’était notamment imposé au Croisé-Laroche à l’automne dernier, ses quatre dernières sorties, chaussé, n’ont pas convaincu. Il reste comme un des favoris de l’épreuve, mais ses chances diminuent.

On peut donc envisager une revanche pour Nefertite Del Rio (n°10), qui s’imposait l’an passé à pareille époque dans le Grand Prix de la Fédération des Courses à Meslay-du-Maine. Performante sur les profils plats, elle peut renouer avec la palme, qui la fuit depuis le 27 décembre 2013 à Vincennes. Laurent-Claude Abrivard a livré ses impressions avant la course : «Elle a très bien couru ce 13 juin sur la grande piste à Vincennes, seul Trophée de Jaba ayant pu terminer devant elle. Elle doit impérativement subir. Elle a remporté le sprint du peloton en retrait du gagnant. Ses ressources sont intactes plus de trois semaines après. Le changement d’hippodrome ne peut que lui être bénéfique. Ses pieds sont bons actuellement. Elle pourra donc évoluer avec de la résine, comme en dernier lieu. Elle devrait poursuivre sur sa lancée.»

Rickshow (n°11), qui vient de rassurer dans l’épreuve de référence, est passé depuis dans les boxes de Benjamin Goetz. Pour ce genre de vieux tontons, cela arrive qu’ils reprennent un départ. Il n’a pas évolué déferré des quatre pieds depuis un an. Gare à lui !
Quant à Tiger Danover (n°8), il sera beaucoup plus à son affaire sur ce tracé que sur la grande boucle de Vincennes.  Il a pleinement rassuré dans le Grand Prix de la Ville de Montier-en-Der, terminant de belle façon. Urfée Jallerie (n°9) représente l’ »X » de la course.  En classe pure, elle représente la jument de classe du lot, comme en atteste son récent trophée à Niort. Maintenant, elle n’est pas gauchère et l’influence de son sexe lui joue régulièrement des tours depuis plusieurs semaines.  Mickaël Lecourt, qui est en charge de la fille de Neutron du Cébé, s’est exprimé : «Elle a remis les pendules à l’heure voilà trois semaines, en s’imposant sur l’hippodrome de Niort. Elle était alors déferrée des quatre pieds. On y comptait. Elle a toujours été au mieux. Mais elle était en chaleur. Elle est « nulle » durant ces périodes. Elle ne devrait pas l’être ce mardi, si l’on se fie aux dates. Elle avait bien tourné à Laval. Elle était alors pourtant sous l’influence de son sexe. Elle passera un nouveau test à gauche ici.»

Source : paris-turf.com

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2014/07/06/quinte-du-mardi-8-juillet-nefertite-del-rio-peut-prendre-sa-revanche/

8/7/2014 – Les Sables-d’Olonne – R1C3 – Prix Jean Houssaint

Quinté+ – PMU.frAttelé – Européenne – Course D (trot) – 35 000€ – 2775m – 15 partants – Sable – corde : à gauche – Pour 6 à 10 ans inclus, n’ayant pas gagné 310.000. – Recul de 25 m. à 170.000. – Allocations : 15.750, 8.750, 4.900, 2.800, 1.750, 700, 350.

Difficulté de la course : Peu difficile

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2014/07/06/872014-les-sables-dolonne-r1c3-prix-jean-houssaint/