Mar 26

Quinté+ du mardi 28 mars : Hawwa a de l’ambition

Handicap disputé sur les 2.100 mètres de la piste clodoaldienne, le Prix du Languedoc a fait le plein de partants ce mardi 28 mars, avec pas moins de dix-huit candidats à la victoire. Remarquée le 10 mars dernier lors d’un événement cantilien, Hawwa aura à cœur de remettre les pendules à l’heure.

Hawwa (15 – J. Cabre) n’a jamais été en mesure de s’exprimer le 10 mars dernier, dans le Quinté+ Prix du Centre d’Entraînement, concluant son parcours avec d’évidentes ressources. Placée lors de son unique essai sur le tracé, performante sous la selle de son cavalier, et nullement dérangée par l’état du terrain, cette fille de Turtle Bowl s’élancera avec de solides ambitions, d’autant que son entraîneur a privilégié cet engagement à un autre.

Pour cela, l’élève de Yann Barberot devra venir à bout de Komodo (18 – T. Piccone). Dauphin de Kenfay dans la course référence, ce rejeton de Le Havre, régulier, défendra à nouveau chèrement ses chances comme nous l’a indiqué son mentor : « La dernière fois, lors de sa première sortie pour mon compte, c’était un test dans les quintés et il a très bien couru. Il s’est déjà très bien comporté dans un terrain très souple mais à un niveau inférieur. Il faut voir s’il y est aussi efficace dans cette catégorie. En tout cas, il a bien récupéré et est bien d’état. Si tout va bien avec le terrain, il n’y a pas de raison qu’il ne confirme pas. »

Orfeas (3 – O. Peslier) dépend d’un entraînement en pleine réussite, et n’est pas là pour faire le nombre. Cet élève de Carlos Laffon-Parias vient d’effectuer une rentrée en demi-teinte sur la PSF cantilienne, et doit monter en condition sur cette sortie. Troisième lors de sa seule tentative sur le tracé, le 11 octobre, dans le Prix Saint-Pair-du-Mont, il n’est pas incapable d’arbitrer les débats.

Muni d’une paire d’œillères australiennes pour la première fois, Mashkoor (13 – F.-X. Bertras), toujours maiden, pourrait bien ouvrir son palmarès. Ce fils de Shamardal galope dans tous les terrains, et évolue sur une distance qui lui sied à merveille. Désormais proche de son meilleur niveau, avec deux parcours dans les jambes, il possède pas mal d’atouts dans son jeu pour se hisser sur le podium.

Déïtée (1 – R. Thomas) a prouvé son bel état de forme sur la Riviera et s’annonce compétitive pour les premières places. Louis Baudron a d’ailleurs déclaré à son sujet : « Son meeting hivernal de Cagnes-sur-Mer a été un peu mitigé ; elle est « tombée » sur quelques bons chevaux et l’allongement de la distance n’a pas été très concluant. Elle affiche une belle forme le matin et j’espère que le terrain ne se raffermisse pas trop. Elle a fini troisième à ce niveau l’an passé en valeur 40 (comme ce jour). Avec l’aide d’un bon parcours, elle doit pouvoir finir à l’arrivée. »

Stonific (8 – M. Guyon) représente le redoutable tandem Fabre-Wertheimer. Il tentera de brouiller les pistes, comme Fils Prodigue (10 – P.-C. Boudot), qui vient de se rappeler à notre bon souvenir.

Fastnet Lightning (11 – V. Cheminaud) débute dans les handicaps à un poids intéressant, et n’est pas hors d’affaire pour une 4/5e place.

Source : paris-turf.com

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2017/03/26/quinte-mardi-28-mars-hawwa-a-de-lambition/

Mar 26

Quinté+ du lundi 27 mars à Compiègne : Chill Wind a le vent en poupe !

C’est le plat qui lance cette semaine de courses avec un Quinté+ sur l’hippodrome du Putois à Compiègne, le Prix de l’Oise. 2.400 mètres à parcourir, un terrain qui devrait assez bon avec le temps ensoleillé du week-end et une bonne base semble-t-il : Chill Wind.

Les incontournables

  • 103 – Chill Wind : Très plaisant vainqueur d’un événement le 1er février à Cagnes/Mer, il a, malgré la pénalisation de 4,5 kg, confirmé dans la foulée en prenant le premier accessit d’un autre Quinté+. Sera-t-il aussi bon à Compiègne qu’à Cagnes/Mer ? Il est en tout cas en grande forme, apprécie le bon terrain et a tiré un numéro très correct dans les boites (7). Autant de paramètres qui mettent en confiance. Une base.
  • 112 – Zillino : A 5 ans, ce pensionnaire d’Eric Libaud n’a que très peu couru mais il est difficile de trouver plus régulier (10 fois dans les 4 premiers en 12 courses). Dans le Quinté+ du 11 mars à Saint-Cloud, alors qu’il effectuait sa rentrée, il a pris une excellente 3e place derrière Montesquieu. Passé d’un terrain très lourd à un terrain plus ferme ne le dérangera pas et même s’il va débuter à Compiègne, nous sommes convaincus qu’il ne va pas taper loin, aidé par son excellent numéro de corde (3).

Les challengers

  • 101 – Spirit’s Revench : Sa rentrée à Cagnes dans une épreuve bien composée est correcte (5e). Nanti de la stalle 1, ce qui est toujours important sur cet hippodrome, il faut s’en méfier car il a été « lâché » au poids (40,5 de valeur contre 43 de valeur lors de sa dernière participation dans un handicap en juillet 2016). Ayant déjà bien couru à Compiègne (3e et 4e en 2 essais sur cette piste), le pensionnaire de Philippe Demercastel est un candidat sérieux aux belles places.
  • 106 – Veslove : Ce fils de Vespone n’a pas été épargné par les problèmes de santé et a connu deux longues interruptions de carrière, ce qui fait qu’il n’a disputé que 13 courses à 6 ans… Il a prouvé en fin d’année 2016 qu’il était proche de son Quinté+ à cette valeur de 37,5. Lui aussi chanceux au tirage au sort avec son numéro 5 dans les stalles de départ, il va effectuer sa rentrée mais dernièrement, les chevaux de Francis Graffard ont très bien fait d’entrée de jeu (Silver Meadow par exemple). On fonce !

L’impasse

  • 111 – Capital Flight : Depuis sa 4e place à Chantilly en novembre dans un événement, il a subi 3 échecs de rang. Même si sa valeur est revue à la baisse, il n’a jamais réussi sur 2.400 mètres et parait plus performant sur la PSF. On tente de l’écarter.

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2017/03/26/quinte-lundi-27-mars-a-compiegne-chill-wind-a-vent-poupe/

Mar 25

Quinté+ du lundi 27 mars : Veslove d’emblée

Ils ne sont que quatorze au départ du Quinté+ de ce lundi 27 mars à Compiègne, le Prix de l’Oise (Handicap course D Réf.+21 – 5 ans et plus – 2.400 mètres). En vue à ce niveau l’an dernier, Veslove effectue une rentrée attendue.

Francis-Henri Graffard n’engage ses élèves dans les événements qu’à bon escient. Il l’a encore montré cette année, puisque les quatre pensionnaires qu’il a présentés (Fils Prodigue 5e, Girl’s Hope 2e, Greenshoe 3e et Silver Meadow 1re) dans cette catégorie ont fait l’arrivée.

Ce lundi, c’est Veslove (6 – Christophe Soumillon) qu’il délègue. Ecarté des pistes pendant près d’un an, il avait montré en fin de saison dernière sa compétitivité en pareille société, en prenant deux places. Il est intéressant de noter que le 30 octobre dernier, il devançait Montesquieu (2 – Antoine Hamelin) et Chill Wind (3 – Pierre-Charles Boudot), qu’il retrouve dans des conditions pondérales bien plus avantageuses. Ayant déjà bien fait sur sa fraîcheur, il s’annonce redoutable d’entrée de jeu, comme le pense son metteur au point : « Il a réalisé une bonne année 2016 et était proche de remporter son quinté en fin de saison. Parti en vacances, il revient bien. Il a déjà bien couru sur sa fraîcheur, mais je pense qu’il risque d’avoir besoin de cette sortie, jugé sur ce qu’il a montré lors de ses derniers travaux. La distance et le terrain vont lui convenir. L’interrogation est donc de savoir s’il a besoin d’une course pour être au top… »

Facile vainqueur d’un Quinté+ le 1er février, sur la Riviera, Chill Wind a montré ensuite que la pénalisation encourue ne l’empêchait pas de demeurer compétitif en valeur 39.5, en n’échouant que du minimum pour la victoire, face à Dark Dream. Resté au mieux, il devrait encore jouer un premier rôle. Les propos de Didier Prod’homme vont en ce sens : « En dernier lieu, je pense qu’il a été battu à cause de son mauvais numéro de corde étant obligé de voyager en épaisseur. Néanmoins, sa performance est bonne car il venait d’être pénalisé. Pour lundi, j’espère qu’il bénéficiera d’un bon parcours car il aime avoir ses aises et on a remarqué que la corde donnait un bel avantage à Compiègne. Toujours en forme, il détient une belle carte à jouer. »

Confirmé sur les pistes bien souples et déjà en vue au niveau supérieur, Spirit’s Revench (1 – Stéphane Pasquier) dispose d’une bonne chance théorique. Il n’a pas été ridicule dans une course à conditions cagnoise le 8 février, et son retour dans les handicaps est à suivre avec un réel intérêt, malgré les 61.5 kilos à porter. Notons, en plus, qu’il n’a jamais déçu à Compiègne. Seule ombre au tableau, il a été victime d’un virus suite à son ultime tentative, ce qui constitue une réelle interrogation… Auteure d’une rentrée remarquée dans l’épreuve référence, Tottebourg (14 – Clément Lecoeuvre) va certainement encore gagner en condition. Placée lors de sa seule tentative sur ce parcours, elle aura de logiques partisans, d’autant qu’elle se retrouve idéalement située, en bas de tableau. Facile lauréat le 11 mars à Saint-Cloud, Montesquieu a logiquement été pénalisé de six livres. Son aptitude à Compiègne et sa tactique de course peuvent lui permettre de passer outre.

Bon troisième au Val d’Or, Zillino (12 – Aurélien Lemaitre) a encore son mot à dire, au même titre que Dark Wave (7 – Théo Bachelot) et Jed Water (9 – Olivier Peslier), qui rentrent, mais se plaisent sur ce profil.

Source : paris-turf.com

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2017/03/25/quinte-lundi-27-mars-veslove-demblee/

Mar 25

Quinté+ du dimanche 26 mars à Auteuil : Bestarabad, en haut de l’affiche

C’est le Prix Lutteur III, labellisé listed, qui est support du quinté ce dimanche à Auteuil. Ils sont 18 au départ de cette épreuve sur le steeple longue de 4400 mètres. Bestarabad est le plus expérimenté mais aussi le plus chargé du lot. Si tout se passe bien sur le parcours, il devrait l’emporter.

Les incontournables

  • 1 Bestarabad : Le pensionnaire de Marcel Rolland, terminait deuxième d’un quinté sur le même parcours fin septembre 2016. Il s’agissait d’une épreuve préparatoire au Prix Montgomery, remporté par Kyalco. Depuis, le cheval a fait son retour sur les haies d’Auteuil, le 5 mars, en prenant la 3e place d’une course remportée par So French. Il est prêt pour affronter les gros d’Auteuil. C’est notre lauréat potentiel.
  • 15 Coastalina : Deuxième de Vicomte d’Anjou, le 5 mars sur un parcours identique. Elle a les moyens de bien figurer dans ce quinté. Elle n’a que 5 ans mais ses qualités peuvent lui permettre d’affronter ses aînés sans sourciller. Avec 66 kilos, elle devrait faire partie des chevaux qui seront encore là pour disputer les duels de la phase finale.
  • 5 Via Dolorosa : C’est lui ou plutôt son jockey qui était à l’origine de l’erreur de parcours du premier quinté de l’année sur la Butte Mortemart.

Les challengers

  • 12 Corabella : Elle aussi faisait partie des chevaux du Prix Karcimont. Elle a très bon potentiel et un peu le même profil que Coastalina. Agée de 5 ans peu chargée en poids, elle devrait pouvoir rivaliser avec les plus âgés.
  • 11 Borice : On ne peut pas pendre le Prix Karcimont en référence où il concluait cinquième. Sur ce qu’il a montré l’an dernier à Auteuil, il est en mesure de prendre une place dans la combinaison gagnante de ce quinté
  • 6 Baby Boy : Son point faible, il ne s’est jamais imposé à Auteuil mais il pourrait dès ce dimanche inverser la tendance. En revanche, il a réalisé un bon meeting hivernal à Pau. Si le terrain est lourd il sera encore plus à son avantage.

Les impasses

  • 14 Uno Baie : Ce ne sont pas ses qualités qui sont mises en cause mais le fait qu’il n’a couru qu’une seule fois à Auteuil en mars 2013.Cette année, il a couru deux fois en province avec beaucoup de réussite. Ici l’opposition est importante et sa tâche s’annonce compliquée.
  • 13 Square Viviani : Il avait obtenu de bons résultats l’an dernier à Auteuil en étant même 5e de cette même course mais n’avait pas couru depuis un an quad il a fait sa rentrée le 7 mars sur les haies de la Butte Mortemart. Il lui faudra sans doute reprendre le rythme de la compétition sur un tel parcours

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2017/03/25/quinte-dimanche-26-mars-a-auteuil-bestarabad-haut-de-laffiche/

Mar 24

Quinté+ du dimanche 26 mars : Baby Boy deviendra grand

Traditionnel handicap disputé sur les 4.400 mètres du parcours de steeple d’Auteuil, le Prix Lutteur III a rassemblé un joli lot de dix-huit concurrents, ce dimanche 26 mars. Nullement dérangé par l’état du terrain, et confirmé en pareille société, Baby Boy s’annonce comme un sérieux prétendant aux lauriers.

Baby Boy (6 – C. Lefebvre) ne peut être condamné sur sa récente prestation dans le Prix Karcimont, dans lequel une énorme dérobade a décimé le peloton. Indifférent à l’état du terrain, performant muni d’une paire d’œillères australiennes, et confirmé sous la selle de son cavalier, ce rejeton de Maresca Sorrento semble capable de se réhabiliter pleinement, d’autant qu’il n’a plus à faire ses preuves dans ce genre de tournois. Son mentor a d’ailleurs déclaré à son sujet : « Depuis le Prix Karcimont, il a très bien évolué. Il est en grande forme ; il est dans sa robe de mariée, est vraiment au top. Il a très bien travaillé mardi en vue de cette course. J’aimerai bien du terrain lourd mais du souple lui va bien. Comme en dernier lieu, j’ai hâte de le voir à ce niveau car j’ai l’impression qu’il est mieux que cet hiver à Pau. »

Dauphin de Kyalco dans le Prix Violon II, fin septembre, Bestarabad (1 – A. Acker) vient de tracer un parcours encourageant, pour sa retour, en s’emparant de la troisième place du Prix Jean Doumen, sur les balais d’Auteuil. Titulaire d’un succès et d’un accessit, en trois essais sur le tracé proposé, et associé à Alexis Acker qui sait en tirer la quintessence, l’élève de Marcel Rolland a les moyens de tenir la dragée haute à notre préféré.

Corabella (12 – J.-C. Gagnon), très jouée dans le « légendaire » Prix Karcimont mérite crédit aux dires de son entraîneur : « La dernière fois, dans le Prix Karcimont, s’il y a eu faute des jockeys, les dirigeants sont aussi coupables. Elle est très bien d’état, progresse, étant mieux dans son physique. Elle est sûrement capable de gagner une course de ce type, d’autant qu’elle n’a aucun problème de terrain. Si tout se passe bien, elle est compétitive. »

Vol de Brion (9 – J. Reveley) a déjà montré de la qualité à ce niveau. Quatrième de cette épreuve l’an passé, ce protégé de Gilles Chaignon, capable de galoper dans tous les terrains, doit monter en condition sur sa course de rentrée, et s’élancera donc avec de légitimes ambitions.

Coastalina (15 – J. Duchêne) vient d’effectuer une rentrée prometteuse en s’emparant du premier accessit du Prix Tofano. Placée lors de son unique tentative sur le tracé, cette représentante de Mme Patrick Papot, constante, défendra chèrement ses chances.

Square Viviani (13 – D. Ubeda) évolue sur un tracé qui lui sied à la perfection (2 sur 2). Bien situé en bas de tableau, ce sujet régulier est en droit de jouer les trublions, à l’image de Via Dolorosa (5 – O. d’Andigné), à reprendre.

Lauréat par plus de 15 longueurs sur le steeple nantais, le 7 mars dernier, Bialco (3 – J. Charron) ne sera pas qu’un faire-valoir.

Source : paris-turf.com

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2017/03/24/quinte-dimanche-26-mars-baby-boy-deviendra-grand/

Mar 24

Quinté+ du samedi 25 mars à Vincennes : Unbridled Charm face aux 6 ans

La réunion ce samedi sur la cendrée promet d’être belle avec deux Groupes 2 mais également avec le Quinté+, le Prix Jean Cabrol (R1 C3 -14h45), 3e course du programme. Ils seront 18 au départ sur les 2.700 mètres de la grande piste. Unbridled Charm, en retard de gains, passe un test face aux 6 ans.

Les incontournables

  • 3 Bad Boy du Dollar : Troisième d’un quinté identique le 2 mars, il a terminé dans les trois premiers de ses trois dernières courses. Déferré des quatre pieds, le pensionnaire de Sylvain Roger pourrait tout à fait s’imposer cette fois-ci. Belle chance !
  • 13 Bahia Quesnot : Devancée de peu par Aubrion du Gers dans la clôture du GNT, elle a prouvé de quoi elle était capable. Elle a fait son retour à Amiens en courant très proprement il y a peu et devrait être au top pour cette course qu’elle est en mesure de remporter même si ce samedi elle ne sera pas déferrée.
  • 17 Tallien : Il a remporté un quinté similaire le 2 mars et fait bien entendu partie de nos incontournables. Pieds nus pour cette épreuve, la victoire devrait se jouer entre lui et les deux chevaux cités précédemment. Ce qui rend ce quinté encore plus attractif. Lauréat possible.

Les challengers

  • 12 Blue Grass : Deuxième de Bad Boy du Dollar qui l’a devancé de très peu dans un groupe 3, début février dans une épreuve ou elle avait terminé très vite elle a les moyens de très bien faire.. Elle excelle pieds nus. C’est une candidate très sérieuse pour figurer à l’arrivée si bien entendu elle reste sérieuse dans ses allures. Ce sera la condition.
  • 8 Unbridled Charm : Pour lui ce sera un peu tout ou rien. Il est sans nul doute le meilleur du lot mais sachez qu’il possède un bel engagement le 15 avril (course fermée à 360.000 €, il a 352 190 €…). S’il court de façon sage, ce ne sera pas évidemment pas le même scénario et c’est une forte probabilité. Néanmoins potentiellement, il peut prendre une part active dans ce quinté. Affaire d’impression.
  • 9 Tell me No Lies : Il est à mettre dans une combinaison. Vue l’opposition cela peut-être difficile pour une victoire mais en revanche il est impossible de ne pas le comptabiliser pour une place. C’est une « horloge » tant le cheval est régulier dans ses résultats. Il faut en tenir compte.

Les impasses

  • 2 Accordéon : On ne l’a pas revu en compétition depuis l’été 2016, c’est la raison pour laquelle on considère qu’il faut l’écarter. Il y a une forte opposition ici et en plus les meilleurs sont aguerris et au top de leur forme.
  • 5 – Vif d’Or du Poli : Son dernier résultat probant remonte au 18 janvier 2016. Ce qui représente tout de même 11 courses sans faire partie d’une arrivée (dans les 5 premiers). Logiquement, on l’écarte.

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2017/03/24/quinte-samedi-25-mars-a-vincennes-unbridled-charm-face-aux-6-ans/

Mar 23

Quinté+ du samedi 25 mars : Sous le charme d’« Unbridled »

C’est une belle épreuve qui va servir de support aux paris à la carte ce samedi 25 mars à Vincennes, le Prix Jean Cabrol, qui réunit de bons compétiteurs de 6 à 10 ans sur les 2.700 mètres de la grande piste. Semblant s’assagir, Unbridled Charm est en mesure de s’imposer à nouveau.

Récent lauréat à ce niveau de la compétition, Unbridled Charm (8 – Jean-Philippe Dubois) a souvent connu des problèmes d’allures dans la phase finale des épreuves qu’il a disputées. C’est dommage, car il aurait un tout autre palmarès sinon. De ce fait, le pensionnaire de Philippe Moulin se retrouve en retard de gains. Tout sera donc une question de sagesse pour le fils de Password. Il vient de prouver qu’il fallait compter avec lui dans ce type de tournois. Certes, il sera complètement ferré ce coup-ci, mais il a l’habitude d’évoluer dans ces conditions. S’il ne fait pas de bêtises, c’est une base incontournable. Après avoir été devancé par notre favori, Tell Me No Lies (9 – Jean-Michel Bazire) a confirmé ses bonnes dispositions en terminant dans le couplé gagnant de deux épreuves ayant pour cadre l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer. Il revient dans le Temple du Trot regonflé à bloc. Ses bons résultats sur le tracé proposé (2.700 mètres G.P.) ne se compte plus. Son entente avec Jean-Michel Bazire est presque parfaite. Il faut s’attendre à voir l’élève de Philippe Billard jouer les premiers rôles, ce que confirme son driver : « A Cagnes-sur-Mer, j’estime qu’il a été dominé à la régulière. Mais une fois de plus, il s’est donné à fond. C’est un chic cheval, brave et sérieux. Il suffit de regarder sa musique ; il ne déçoit pour ainsi dire jamais. Il faut juste lui cacher l’effort. Déferré des quatre pieds, il va encore falloir compter avec lui. »

Derrière ces deux bonnes bases, on mettra l’accent sur la candidature de Bad Boy Du Dollar (3 – Sylvain Roger), également irréprochable sur la grande piste du plateau de Gravelle. Sur le podium des trois courses auxquelles il a pris part cette années, il se doit de continuer cette bonne série. C’est ce que pense son entraîneur Sylvain Roger : « Il a répondu à mon attente à Lyon en sprintant après avoir eu un bon parcours. Précédemment, sa troisième place du 2 mars était d’autant plus satisfaisante qu’il s’était retrouvé un moment nez au vent. Il a bien encaissé ses récents efforts. Il y a de l’opposition, mais il a déjà bien fait à ce niveau. Avec un parcours à l’abri, il devrait lutter pour les premières places. » Ils sont nombreux à ambitionner un accessit. Citons pêle-mêle : le plus riche de la course Univers de Daidou (18 – Clément Duvaldestin), qui vaut mieux que ses deux dernières sorties, Tallien (17), qui a encore de beaux restes comme le prouve son récent succès, Udo’s Oiler (11 – Dominik Locqueneux), qui a fait ses preuves sur le tracé du jour, Blue Grass (12 – Gabriele Gelormini), dans sa catégorie et Bahia Quesnot (13 – Eric Raffin), parfois surprenante.

Source : paris-turf.com

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2017/03/23/quinte-samedi-25-mars-charme-d-unbridled/

Page 1 sur 38112345102030Dernière page »