Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités.

Ce type de service dégrade votre expérience utilisateur. Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicité sur PonyTurf, ou en nous mettant en liste blanche.

Août 27

Quinté+ du dimanche 28 août à Deauville : Matey pour mater l’opposition ?

Equidia LiveJuste avant le Grand Prix de Deauville, La Touques accueille ce dimanche un Quinté sur 1.400 mètres pour la génération des 3 ans. Parmi les novices à ce niveau, Matey paraît assez affûté pour bien faire d’entrée de jeu. C’est notre choix prioritaire.

Les incontournables

  • 2 – Matey : En 7 sorties, ce fils de Slickly a terminé 4 fois dans les 3. Des débuts prometteurs qui laissent augurer de belles choses dans les handicaps, comme ce dimanche où il découvrira la catégorie comme nombre de ses opposants. Sous la férule d’un entourage en forme, ce n’est peut être pas une base mais au moins une belle chance, comme l’atteste sa dernière fin de course à Chantilly.
  • 16 – Feel Alive : Cette fille d’American Post est l’une des 2 cartouches de François Rohaut. Bottom weight de l’épreuve, elle retrouve la catégorie dans laquelle elle a bien débuté avec l’avantage du poids et de la corde (2/16). Montée par un pilote adroit (Stéphane Pasquier) qui la connaît déjà, une confirmation est attendue.
  • 4 – Jaaref : Dans la course de référence début août, ce fils de Sea the Stars battait les 2 « Caullery » et Sas au moral. Dur à souhait, il est encore capable de bien faire malgré la pénalisation.
  • 3 – Ella Diva : Très intéressante à 2 ans, la première des 2 cartouches de Nicolas Caullery a connu un passage à vide avant de montrer du mieux dans l’épreuve de référence. De retour dans un Quinté+, elle a les moyens de bien faire.

Les challengers

  • 14 – Valdaya : Sérieuse et appliquée, cette représentante de la casaque Aga Khan courra sur sa plus longue distance ce dimanche. Si sa marge est restreinte, le lot n’est pas inaccessible et une place semble à sa portée, comme le présage sa dernière fin de course à la Teste-de-Buch.
  • 8 – Siyaka : 2e cartouche de François Rohaut, cette fille de Siyouni a été supplémentée pour l’occasion. Même si elle est nettement raccourcie ce dimanche, sa fin de course à Saint-Malo le mois dernier laisse penser qu’elle a un peu de vitesse et nous incite à la glisser dans une combinaison rallongée.
  • 1 – London Protocol : Il a beau être le concurrent le plus chargé de l’épreuve, sur ce qu’il vient de faire au niveau supérieur (3e d’une Listed à Deauville sur le mile), on ne peut pas l’écarter.

L’impasse

  • 5- Kenshaba : Pur profil de vitesse, cette pouliche produit de Kendargent a pourtant du mal à trouver son jour. Largement dominée pour son unique essai à ce niveau de la compétition (6e d’une E remportée par Forza Libranno), il est difficile de l’imaginer une chance ce dimanche.

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2016/08/27/quinte-dimanche-28-aout-a-deauville-matey-mater-lopposition/

Août 27

Quinté+ du mardi 30 août : De Bon Aloi, la bonne base

Paris-TurfCe mardi 30 août, le quinté de Clairefontaine rend hommage à Jean-Paul Bertrand, l’emblématique photographe qui nous a récemment quittés à l’âge de 73 ans. On retrouve des concurrents bien connus dans ce Prix du Bocage (course D – handicap divisé – 2400 mètres – réf : +22,5 – 4 ans et plus). De Bon Aloi tourne autour du pot actuellement et pourrait enlever ici son troisième événement.

De Bon Aloi (n°3 – T. Jarnet) n’a plus rien à prouver dans ce genre de tournois. L’élève de la famille Leenders affiche 62,5% de réussite dans les événements. Il en a disputés 8 pour 2 succès et 3 places. Il se retrouve en 37,5 de valeur alors qu’il avait remporté son dernier quinté en 38,5 (21/10/2014). Il a fourni un bon effort final, le 31 juillet à Deauville, dans le Grand Handicap des Collectivités locales.

Le rallongement de la distance ne lui posera pas de problème (2 accessits en 3 sorties sur 2400 mètres). Tous les feux sont au vert, comme le signale Grégoire Leenders : « En dernier lieu, il a trébuché à la sortie du tournant final ce qui lui coûte certainement le premier accessit car ce jour-là, le lauréat était inapprochable. Le cheval est resté très bien à l’entraînement et au regard de l’ensemble de ses sorties cette année, il mériterait de remporter son quinté. Il en a les moyens et, sans encombre, j’espère que, mardi, la victoire nous sourira. »

Laseen (n°4 – T. Bachelot) a également un événement « dans les pattes », après deux accessits d’honneur consécutifs. La fille de Dylan Thomas n’a échoué que d’une tête pour la victoire face à Dark Dream, le 9 août à Deauville.

Sa seule sortie sur l’hippodrome de Clairefontaine s’était soldée par un échec l’été dernier, mais la piste trop arrosée à cette occasion l’avait desservie.

Moskito Borget (n°8 – A. Crastus) a connu des ennuis de trafic, au début de la ligne droite, le 14 juillet à Saint-Cloud, avant de fournir un bon effort. Cet excellent finisseur avait fini dans le proche sillage de notre préféré, au printemps dernier, dans le Prix du Pays Basque.

Jehan Bertran de Balanda nous a confié ses ambitions : « Moskito Borget n’a plus à faire ses preuves à ce niveau. Il paraît très bien le matin et Anthony Crastus le connaît assez bien désormais…Il n’est pas facile ; étant d’un naturel allant. Sur cet anneau, les courses ont tendance à « rouler ». Cela ne serait que mieux pour lui. Et s’il venait à pleuvoir, cela serait une aubaine. »

Incunable (n°6 – C. Soumillon) vaut mieux que ne l’indiquent ses performances à ce niveau (0 sur 3). Il avait joué de malchance l’an dernier à pareille époque, à Craon. Il a été l’auteur d’une rentrée prometteuse à Châteaubriant. Baissé d’une livre sur l’échelle des valeurs et confié pour la première fois à Christophe Soumillon, il mérite un large crédit.

Source : paris-turf.com

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2016/08/27/quinte-mardi-30-aout-de-aloi-bonne-base/

Août 27

Quinté+ du lundi 29 août : Action sans Partage !

Paris-TurfCe lundi 29 août, nous attaquons la semaine par un événement à Vincennes, le Prix de Mortain (course D – 6 à 10 ans – 2850 mètres GP), avec des vieux tontons bien connus à ce niveau de la compétition. Remarquée pour sa rentrée en dernier lieu à Cabourg, Action Partage a les moyens de faire aussi bien que son compagnon de box, Orient Horse, lauréat mercredi dernier.

Action Partage (n°14 – P. Levesque) était un peu fraîche pour sa réapparition à Cabourg, s’enlevant au bout de 100 mètres de course. Ensuite, la fille de l’excellente Loumana Flor a très bien travaillé en retrait, laissant de gros regrets à ses preneurs. Elle retrouve son jardin de Vincennes ce lundi. D’ailleurs, elle n’a jamais été battue sans ses quatre chaussures dans le Temple du Trot (2 sur 2). Bien qu’elle affronte les mâles, elle paraît en mesure d’imiter son compagnon de box, Orient Horse, lauréat du quinté de mercredi dernier.

Elle devra toutefois redouter Andalouse (n°11 – T. Le Beller), qui a connu tous les malheurs du monde face à ses cadets récemment à Enghien. Auparavant, elle était passée proche du succès dans le Grand Prix de la Ville de Cabourg, face à Vittel de Brévol.

Flavien Provost n’a pas caché avoir préféré cette épreuve : « Elle était un peu collée sur une main pour son retour à main gauche, à Enghien, avant d’être bloquée. Elle aurait pu mieux faire ce jour-là. J’ai opté pour cette course plutôt que de courir avec les 5 ans. Il faut rendre la distance, mais elle sait finir ses courses. Elle aura de la résine à nouveau et en plaçant sa pointe au bon moment, elle doit lutter pour les premières places. »

En classe pure, Arlington Dream (n°15 – Y. Lebourgeois) est sans conteste un ton au-dessus de la gent féminine. Il avait notamment remporté le semi-classique Prix Albert Demarcq, sur le parcours qui nous intéresse, le 2 mai 2015. Il bouclait alors les 2850 mètres de la grande piste en 1’13 ». Oui, mais voilà, depuis ce trophée, le fils de Ready Cash a aligné les disqualifications. Pour sa reprise de contact, sur le plateau de Soisy, il était encore compétitif au moment de sa faute au début de la ligne droite. Cardiaques s’abstenir. Philippe Allaire nous a confié ses ambitions : « Lors de sa rentrée à Enghien, fin juillet, après cinq mois d’absence, cela s’est mal passé. Il a du boulot à son actif et il a bien travaillé. Naturellement, il reste spécial mais j’aimerais bien le voir venir de derrière. »

Difficile de reprocher quoique ce soit à Vramdao (n°16 – G. Gelormini) depuis plusieurs semaines. Il n’a rien pu faire contre Vasco de Viette le 12 août à Cabourg, mais a néanmoins obtenu une excellente deuxième place.

Certes, il demeure moins performant sur la grande boucle de Vincennes. Toutefois, étant meilleur que jamais actuellement, il va encore vendre chèrement sa peau pour les places.

Ulysse de Fountain (n°10 – Y-R. Le Mée) a encore franchi un cap à 8 ans, comme en attestent ses derniers résultats. Il trotte 1’14’’ à tous les voyages sur les longs parcours et sera suivi de près pour ses débuts sur la cendrée parisienne.

Source : paris-turf.com

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2016/08/27/quinte-lundi-29-aout-action-partage/

Août 25

Quinté+ du vendredi 26 août à Cabourg : As des Chaliers pour un coup de quatre

Equidia LiveFaisant office de Quinté, le Prix de l’Académie Internationale du Cheval du Haras du Pin rassemble ce vendredi 16 concurrents répartis sur deux échelons de départ pour un parcours de 2850m. De notre sélection, nous détachons en priorité la candidature d’As des Chaliers, qui reste sur la bagatelle de 3 victoires consécutives.

Les incontournables

  • 8- As des Chaliers : Depuis qu’il évolue sous la férule de Romain Le Creps, ce fils de L’As de Viretaute est tout simplement invaincu. Engagé à la perfection à 130 euros du recul et confié à Franck Nivard, il n’a pas grand chose contre lui. Solide favori…
  • 15- Amigo Turgot : A quatre reprises dans les trois premiers en six courses à Cabourg, c’est un pur droitier. Malgré son handicap initial de 25m, il fait ici figure d’incontournable, déferré des quatre pieds. Il devrait en reprendre plus d’un dans la phase finale…
  • 7- Berlioz de l’Iton : Sa dernière fin de course dans un lot similaire sur ce même hippodrome était des plus prometteuses. Cette fois déferré des quatre et associé à un pilote en la personne de Mathieu Mottier, il se plaît à Cabourg et pourrait, de fait, concourir pour le podium.

Les challengers

  • 3- Business Class : Etant donnée la forme de son entourage et notamment de son pilote Jean-Philippe Monclin, il serait dangereux de faire fi de sa candidature. Gageons même qu’avec un bon parcours, cette jument de l’écurie des Charmes parviendra à se hisser dans la combinaison gagnante.
  • 4- Big Love : Même si c’était dans un lot d’un niveau inférieur à celui du jour, Big Love vient de faire un « truc » au Mont-Saint-Michel. Il a déjà gagné à Cabourg, et se plaît corde à droite. A retenir.
  • 12- Beerscott : A 5 ans, ce protégé de la famille Chavatte fait toutes ses courses. Il a été déferré à 6 reprises des quatre pieds, s’est imposé 2 fois et a pris 2 deuxièmes places. Présenté ici dans cette configuration, il convient de s’en méfier.

Les impasses

  • 10- Aqua Ball : Cette bonne jument très à l’aise dans la discipline du trot monté. Ici, elle effectue sa rentrée à l’attelage après plus de trois mois d’absence. On peut la rayer, tout en la regardant bien courir en vue de ses engagements futurs au monté.
  • 9- Américain des Clos : Cet ancien pensionnaire de la famille Mottier peine à retrouver sa superbe d’antan. Désormais chargé en gains et ici contraint de l’élancer du second poteau, on en fera une impasse, en attendant de le revoir notamment dans les courses réservées aux drivers amateurs.

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2016/08/25/quinte-vendredi-26-aout-a-cabourg-as-chaliers-coup-de-quatre/

Août 25

Quinté+ du samedi 27 août : Reprenez High School Days

Paris-TurfDix-sept concurrentes de trois ans seront au départ du Prix de Franceville, antépénultième événement du meeting estival de Deauville. Disputée sur les 2000 mètres de la piste en en gazon, cette épreuve s’annonce évidemment très ouverte.

Peu heureuse pour son premier essai dans les événements et présentée cette fois sur une piste rapide, High School Days (1 – Christophe Soumillon) doit être absolument reprise les yeux fermés. Cette pensionnaire de Joseph Allen n’était devancée que par Lakalas, le 31 mai dernier. Cette dernière, également sous la responsabilité de Jean-Claude, a depuis participé au Prix de la Nonette, s’y classant correcte troisième. Sur cette ligne, la fille d’Elusive Quality possède évidemment une première chance, même sous 59 kilos. Elle devra cependant se méfier de Thisvi (5 – Tony Piccone). Contrairement à bon nombre de ses adversaires du jour, cette fille de Zamindar a déjà couru deux événements et y a fait l’arrivée à chaque fois. Rallongée pour l’occasion, elle devrait trouver son jour prochainement. Son jockey du jour nous en glisse quelques mots : « Elle m’a fait plaisir à nouveau la dernière fois. Elle était bonne troisième d’une épreuve identique, en effet. Nous l’avions rallongée ce jour-là et autant dire qu’elle s’est parfaitement accommodé des 1.800 mètres. Elle sera encore sur plus long ici. Elle va essayer de répéter, mais j’aurais préféré un terrain bien souple. Elle peut pourtant obtenir un accessit. »

Ana Lichious (6 – Maxime Guyon) fait afficher un profil relativement similaire, puisqu’elle vient de se classer quatrième de la course référence, juste derrière Thisvi. Contrairement à sa concurrente directe, elle a déjà fait ses preuves sur des distances avoisinantes des 2000 mètres. Pia Brandt est logiquement confiance : « Elle vient d’être quatrième d’un quinté réservé aux femelles aussi. Elle est restée bien au travail. Elle devrait dès lors faire encore sa course. Les deux cents mètres supplémentaires, ce coup-ci, ne seront que mieux. Je lui vois une chance régulière de se placer, sa marge étant infime pour la victoire, selon moi… »

Pour les places, on pensera notamment à Prose Poem (2 – Thierry Jarnet), après une bonne course de rentrée, La Courbette (13 – Thierry Thulliez), dont l’expérience sera un avantage ou encore Randulina (12 – Eddy Hardouin), qui n’aura pas les mâles sur sa route cette fois, contrairement à l’avant-dernière fois.

Source : paris-turf.com

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2016/08/25/quinte-samedi-27-aout-reprenez-high-school-days/

Août 24

Quinté+ du jeudi 25 août à Clairefontaine : Malibas, un sujet perfectible

Equidia LiveL’obstacle à l’honneur dans ce Prix de la Ville de Tourgeville avec dix-huit 4 ans au départ des 3.600 mètres. Disputé sur les haies, sous la formule handicap, l’épreuve s’annonce ouverte avec plusieurs concurrents qui concourent pour la première fois dans cette catégorie, d’autres vont découvrir Clairefontaine.

Les incontournables

  • 12 – Malibas : Auteur d’une rentrée victorieuse dans un réclamer à Royan-la-Palmyre sous la selle du jeune Pinard, ce pensionnaire de Thomas Fourcy s’est ensuite classé deuxième sur les haies de Clairefontaine et ce, pour son premier essai dans un handicap. Associé à l’élégant Jacques Ricou qui le découvrait en dernier lieu, il devrait pouvoir tirer son épingle du jeu dans ce Quinté. N’ayant couru qu’à deux reprises cette année, il semble encore très perfectible. Notre préféré.
  • 4 – Carmin : Il est dans une forme olympique comme l’atteste son facile succès dans le Prix des Troènes où il devançait de six longueurs notre favori Malibas (12), mais aussi Boston Paris (13), Alix Pretty (7) et Caritas (9). Pénalisé de quatre kilos pour cette réalisation, sa tache se complique tout du moins pour la victoire, mais pour les places, sur sa lancée, il garde son mot à dire. C’est un poulain brillant, capable de prendre plusieurs longueurs d’avance sur le peloton en début de parcours.
  • 15 – Air Force Royal : Lui aussi vient de bien se comporter dans un handicap sur les haies de Clairefontaine en devançant Boston Paris (13) et Cherek (18) confirmant ainsi sa probante victoire du 21 juin à Dieppe. Sachant finir ses courses, il figure parmi les bonnes chances dans le bas du tableau. C’est un poulain très performant sur les tracés corde à droite. Il défend la casaque de Philippe Lorain.

Les challengers

  • 5 – Campero : L’un des deux atouts de François Nicolle. Campero a rivalisé avec de bons éléments cette année sur le steeple-chase d’Auteuil. Lauréat l’an passé à Clairefontaine (4ème en haies et victorieux en steeple), il mérite une vive attention pour son retour en haies. C’est un cheval de bon terrain, qui ne sera pas dérangé par le soleil. Il sera monté pat Thomas Gueguen.
  • 8 – Gothatir : L’un des deux atouts d’Arnaud Chaillé- Chaillé. Après s’être imposé à Dax et à La Teste, il s’est classé troisième d’un course à conditions sur les haies de Clairefontaine. Très à son affaire sur les tracés corde à droite, il pourrait bien frapper un grand coup pour ses débuts dans la catégorie handicap. Il sera monté par Tristan Lemagnen.
  • 2 – Max Do Brazil : C’est le deuxième représentant d’Arnaud Chaillé-Chaillé. Auteur d’un hiver irréprochable à Pau (deux courses, deux victoires), il s’est montré en revanche moins percutant en mai et juin à Auteuil. Retrouvant un tracé à main droite, il peut se rappeler à notre bon souvenir et signer une performance de choix pour ses débuts dans les handicaps. Il sera monté par Mathieu Carroux, lequel fait son grand retour en compétition après huit mois d’absence.

Les impasses

  • 6 – American Teenager : Il reste sur une modeste prestation dans un réclamer à Auteuil. Malgré la qualité de son entraînement, il est difficile de lui accorder un large crédit dans ce Quinté. A revoir.
  • 11 Val d’Anjou : Avec seulement trois courses à son actif, c’est le concurrent le moins expérimenté du lot. Comme on ne l’a pas revu en outre depuis le 19 avril, et qu’il concourt pour la première fois dans un handicap, on se passera de lui.

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2016/08/24/quinte-jeudi-25-aout-a-clairefontaine-malibas-perfectible/

Août 24

Quinté+ du vendredi 26 août : As des Chaliers détient une belle carte à jouer

Paris-TurfDernier événement estival disputé sur l’hippodrome de Cabourg, le Prix de l’Académie Internationale du Cheval du Haras du Pin a réuni seize concurrents, prêts à s’affronter sur la distance de 2.850 mètres. Au top de sa forme, As des Chaliers aura à cœur de remporter un quatrième succès consécutif.

Acquis à réclamer le 17 juillet, suite à sa victoire acquise sur la piste de Beaumont-de-Lomagne, As Des Chaliers (8 – F. Nivard) n’a pas rencontré d’opposition lors de ses deux tentatives suivantes, sous l’entraînement de Romain Le Creps. Ce fils de l’As de Viretaute bénéficie d’un engagement sur mesure, à 130 euros du recul. Déferré des postérieurs, et associé pour la première fois aux bons soins de Franck Nivard, il faudra compter avec lui, d’autant qu’il n’a plus à faire ses preuves à main droite.

Mais, comme une course n’est jamais gagnée d’avance, il devra se méfier de la candidature d’Athos de Beaufour (6 – S. Hardy). Cet élève de Sébastien Hardy, bien situé, à la limite du recul,  donne toujours son maximum en course. Auteur d’une fin de course remarquée le 15 août, à Francheville, il faudra compter avec lui au moment de l’emballage final.

Berlioz de l’Iton (7 – M. Mottier) cherche sa course avec application depuis de nombreuses semaines et mériterait de trouver enfin une juste compensation à ses efforts consentis. Titulaire de deux places lors de ses trois prestations cabourgeaises, bien placé en tête, déferré des postérieurs, et confié à un pilote, ce représentant de Sandrine Loncke possède pas mal d’atouts dans son jeu pour arbitrer les débats. Son mentor a d’ailleurs confié à son sujet : « Il vient de très bien courir sur cette piste, bien que malheureux dans la phase finale. Il a parfaitement récupéré depuis. Vendredi soir, il trouve des conditions de course favorables au premier poteau. C’est un cheval qu’il est préférable de planquer afin de préserver sa pointe de vitesse. La ferrure n’a pas tellement d’importance avec lui. Si tout se passe bien, alors il devrait répéter. »

Beerscott (12 – A.A. Chavatte) vient de nous prouver son excellente condition en s’imposant sur la piste de Vichy. Performant sans ses fers, et confirmé en pareille société, il constitue l’une des nombreuses possibilités pour les accessits. Alain Chavatte, confiant, a déclaré : « Après Cagnes-sur-Mer, il a eu un break de deux mois en vue de la période estivale. Bon deuxième à Enghien, puis malheureux à Sablé où il aurait dû gagner en trouvant l’ouverture, il a renoué récemment avec la victoire à Vichy dans un lot bien composé. Physiquement, il est vraiment bien. Vendredi, à l’issue d’une course sélective et pieds nus, il devrait prendre une part active à l’arrivée. »

Vintage (14 – P. Levesque) n’est pas de tous les jours mais possède d’évidents moyens. Bien luné, il garde son mot à dire, à l’image d’Amigo Turgot (15 – G. Blandin), dont l’aptitude au parcours n’est plus à démontrer (4 sur 6).
Quatrième du Prix des Cardamines, la semaine dernière, Awatixa (2 – A. Barrier) n’est pas hors d’affaire pour une quatrième-cinquième place, totalement déferrée cette fois !

Jean-Marie Monclin avait le choix des engagements avec Business Class (3 – J.-Ph. Monclin). Au premier échelon, cette fille de Love You est capable d’en étonner plus d’uns.

Source : paris-turf.com

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2016/08/24/quinte-vendredi-26-aout-as-chaliers-detient-belle-carte-a-jouer/

Page 1 sur 32312345102030Dernière page »