Avr 22

Quinté+ du lundi 24 avril : La Milva peut remettre les pendules à l’heure

Malchanceuse dernièrement à Saint-Cloud, La Milva peut renouer avec les bonnes performances à l’occasion du Prix de la Comédie Française (Handicap – 2.400 mètres – 52.000 € – 4 ans), l’événement du lundi 24 avril à Compiègne.

Chuchotée dans le Prix d’Aquitaine, le Quinté+ du 2 avril à Saint-Cloud, La Milva (6 – W. Saraiva) s’était classée huitième, sans vraiment avoir les coudées franches, ce qui lui a coûté un meilleur classement. Prise en valeur 38 depuis deux victoires consécutives acquises sur le sable de Deauville, elle a progressé, montrant qu’elle était capable de confirmer à meilleur niveau. Alexandre Fracas en attend un bon comportement : « La dernière fois, elle n’a pas eu ses aises à trois cents mètres du but, raison pour laquelle elle a dû patienter et, quand l’ouverture s’est produite, c’était trop tard, mais elle est venue finir plaisamment. Donc, avec un meilleur parcours, elle aurait pu participer à l’arrivée. Elle est restée en bonne condition et va apprécier le terrain raffermi. À l’issue d’un bon parcours, j’y compte. »

Même si un numéro de corde extérieur peut « refroidir » à Compiègne, Fils Prodigue (11 – P.-C. Boudot) semble incontournable. Il a prouvé sa capacité à remporter un gros handicap, dans le Prix du Languedoc. Comme la dernière fois, il est de nouveau rallongé, ce qui constitue une petite interrogation pour Francis Graffard : « Après avoir remporté son handicap, il a prouvé qu’il restait compétitif en 37 de valeur. L’interrogation principale est de savoir s’il pourra tenir les 2.400 mètres. Mais s’il tient, il dispose d’une belle carte à jouer. De plus, j’espère ne pas avoir de mauvaises surprises avec l’état du terrain car il affectionne le bon terrain. »

Entraînée depuis peu par Roman Le Dren Doleuze, Kalimera (10 – A. Badel) s’est bien comportée pour sa première sortie sous son nouvel entraînement. Si elle ne se retrouve pas trop loin lors de l’emballage final, elle est capable de monter sur le podium. Autre attentiste, Prince Admiral (17 – F.-X. Bertras) n’a pas démérité à Saint-Cloud. Il n’a jamais abordé une distance aussi longue mais cela ne devrait pas lui poser de problème.

Grand Trianon (15 – M. Delzangles) a déjà participé à cinq Quinté+ et en a remporté un. Depuis, sa marge de manœuvre s’est réduite mais une place reste dans ses cordes. Absente depuis le 26 octobre, Thrones Game (4 – G. Mossé) possède également de l’expérience dans les lots touffus. Elle doit être suivie d’emblée, même si elle pourrait ne pas être déjà à 100 %. Saoseo (14 – G. Congiu) a laissé une belle impression lors de sa plus récente sortie. Il aimerait sans doute que la piste s’assouplisse mais sa chance n’est pas à négliger. Attention aussi à Manolita (13 – M. Guyon). Elle a toujours pris un chèque en quatre sorties et avait gagné de plaisante manière à l’automne.

Source : paris-turf.com

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2017/04/22/quinte-lundi-24-avril-milva-remettre-pendules-a-lheure/

Avr 22

Quinté+ du dimanche 23 avril à Saint-Cloud : Mujeeb doit être repris

Sur les seize poulains et pouliches de 3 ans au départ de notre Quinté+ dominical, sept vont disputer leur premier handicap. Autant dire que la solution n’a rien d’évidente. Un peu décevant récemment pour son premier essai à ce niveau, Mujeeb n’aurait qu’à confirmer sa précédente 2e place derrière le tout bon Spotify pour se racheter ici.

Les incontournables

  • 4 Mujeeb : Après une excellente course de rentrée le 2 mars où il fut seulement devancé que par le « Wertheimer » Spotify (3e ensuite du Groupe III Prix de Fontainebleau), ce fils de Dubawi a causé une assez vive déception, le 21 mars, en concluant 7e d’un handicap sur la PSF de Chantilly. Même s’il aborde pour la première fois une distance des 2100 mètres, ce pensionnaire de Freddy Head trouve ici l’occasion de se réhabiliter. Notre favori.
  • 11 Pascasha d’Or : Longtemps enfermé au sein du peloton, le long de la corde, ce pensionnaire de Stéphane Wattel a fourni une fin de course très prometteuse le 2 avril, sur ce même parcours, dans le Prix de Malidor. Quatrième de Queen’s of Marshal ce jour-là, le fils de Mr Sidney va retrouver ici sa rivale avec un avantage pondéral de 8 livres. De quoi, logiquement, espérer prendre sa revanche.
  • 13 Ifiandra : Pour ses débuts en compétition, le 26 septembre dernier à Maisons-Laffitte, cette représentante de Mathieu Offenstadt n’avait été battue que d’une tête pour la victoire par la bonne Gold Luck (récente lauréate du Groupe III Prix Vanteaux). Récente 5e de la « Godolphin » Indian Skies pour sa rentrée, sur le parcours qui nous intéresse, cette fille de Falco ne doit pas être négligée pour son premier handicap.

Les challengers

  • 7 Quevillon : Très régulier l’an passé dans des lots fort bien composés, ce représentant de la casaque de Gérard Augustin-Normand n’a pas démérité pour sa réapparition, le 9 mars à Fontainebleau, en se classant 4e de Recoletos, qui a ensuite doublé la mise au Val d’Or. Toujours à la recherche d’un premier succès public, ce fils de Siyouni semble pris à son juste poids en valeur 36,5. Belle chance théorique.
  • 3 Queen’s of Marshal : Facile lauréate d’un petit handicap le 22 mars sur l’hippodrome du Croisé-Laroche, cette représentante de Robert Collet a doublé la mise, le 2 avril, sur le parcours qui nous intéresse. Même si sa situation sur l’échelle des poids est désormais nettement moins favorable, cette pouliche peut profiter de sa grande forme pour tirer de nouveau son épingle du jeu.
  • 15 Zaverna : Cette ancienne pensionnaire de Mikel Delzangles, désormais sous la férule de Yann Barberot, fait toutes ses courses et vient de voir ses efforts récompensés par un plaisant succès dans un handicap disputé sur ce même parcours. En dépit d’une pénalisation de 5 livres, cette spécialiste de la course d’attente s’annonce encore compétitive.

Les impasses

Ce handicap s’annonce tellement ouvert qu’il est bien difficile d’éliminer à coup sûr la moindre candidature.

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2017/04/22/quinte-dimanche-23-avril-a-saint-cloud-mujeeb-etre-repris/

Avr 21

Quinté+ du dimanche 23 avril : Le coup d’essai de Mujeeb

Dévolu aux 3 ans, le Prix des Pays de Loire (Handicap – 2.100 mètres – 52.000 €), support du Quinté+ ce dimanche 23 avril à Saint-Cloud, nous réserve son lot de surprise. Mujeeb peut frapper fort pour son premier gros handicap.

Neveu de l’excellent Tamayuz (Prix Jean Prat et Jacques Le Marois (Gr. I)), qui était déjà entraîné par Freddy Head, Mujeeb(4 – A. Lemaître) a montré des moyens à deux ans. Il a débuté dans une course remportée par Waldgeist, vainqueur ensuite du Critérium de Saint-Cloud (Gr. I), avant de se frotter à Al Wukair, récent lauréat du Prix Djebel (Gr. III). Il a enfin ouvert son palmarès au Croisé-Laroche, dès qu’il a été quelque peu rallongé, sur 1.800 mètres. Pour sa rentrée, il est encore tombé sur un os, se classant deuxième de Spotify, lequel a enchaîné par une troisième place dans le Prix de Fonainebleau (Gr. III). Même s’il a échoué pour son premier handicap, il doit être racheté à l’occasion de son retour sur le gazon. Son entraîneur confirme : « Après une bonne rentrée, il a couru, lors de son premier handicap, en dessous de ce que je pensais. Je ne le condamne pas et je veux le revoir. De plus, le retour sur le gazon sera probablement un point positif. À ce poids, je le crois capable de réhabiliter car s’il répète sa valeur montrée pour sa rentrée, il devrait pouvoir jouer les premiers rôles. »

Disputé sur le parcours du jour au début du mois, le Prix de Malidor peut servir de référence. Queen’s of Marshal (3 – E. Hardouin) l’emportait, mais Pascasha d’Or (11 – T. Bachelot) était pris en note ce jour-là. En trouvant le passage plus tôt, il aurait peut-être pu s’imposer. Avec cette fois quatre kilos d’avantage sur la pensionnaire de Robert Collet, il devrait pouvoir prendre sa revanche et jouer l’un des premiers rôles. Stéphane Wattel est optimiste : « La dernière fois, lors de ses débuts dans les handicaps, sa fin de course était vraiment plaisante. On a construit sa carrière en lui apprenant à être détendu. En pratiquant la course d’attente, c’est comme ça qu’on y arrive, mais il peut patienter près des chevaux de tête, si le déroulement de la course le permet. Il est pris à son poids. J’espère le voir à l’honneur pour son premier quinté. »

Parmi les débutants dans les handicaps (ils sont sept dans ce cas), la candidature d’Ifiandra(13 – O. Peslier) attire l’attention. Elle n’a été devancée que par Gold Luck lors de ses débuts, une sœur de Goldikova qui vient de remporter le Prix Vanteaux (Gr. III). Sa course de rentrée lui aura été profitable et, en valeur 35, elle ne devrait pas être ridicule. On se méfiera aussi de Quevillon (7 – C. Demuro). Plutôt bien né, ce fils de Siyouni a montré des moyens l’an dernier et a été l’auteur d’une rentrée satisfaisante. Zain Gold (12 – S. Pasquier) a déjà couru trois fois cette année, ce qui est un avantage certain. Il est encore maiden mais il dispose d’une belle carte à jouer.

Winfola (5 – V. Seguy) possède un peu plus d’expérience que les deux concurrents précités. Munie d’œillères pour la première fois, elle devra toutefois s’élancer de la stalle 16, ce qui cantonnera ses chances aux places.

Pénalisée de trois kilos pour sa victoire dans le Prix de Pauilhac, sur ce tracé, Zaverna (15 – M. Guyon) est contrainte de monter de catégorie, mais il serait hasardeux de l’écarter lors du choix, au même titre que Bhageerathi (8 – P.-C. Boudot), bien que sa dernière prestation ne soit pas emballante.

Source : paris-turf.com

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2017/04/21/quinte-dimanche-23-avril-coup-dessai-de-mujeeb/

Avr 21

Quinté+ du samedi 22 avril à Enghien : Best Buissonay a tout pour plaire

Faute de partants suffisants dans le Prix de l’Atlantique (Groupe 1), les paris à la carte seront disponibles lors du Prix du Casino Barrière Enghien-les-Bains (R1C2). Brillant vainqueur de l’étape du GNT de Lyon-Parilly, Best Buissonay revient à Enghien, piste où il excelle, avec de hautes ambitions.

Les incontournables

  • 2 – Best Buissonay : Au sommet de son art actuellement, il reste sur deux performances de choix dans le Grand National du Trot, dont un succès à Lyon-Parilly (vidéo), acquis avec la manière. Idéalement placé derrière la voiture, il se doit de confirmer ses bonnes dispositions du moment. Sans oublier que le représentant de Jacques Lepeudry se sublime à Enghien (3 victoires et 1 place en 6 tentatives). Peu habitué aux parcours réduits, il y détient de très bonnes références, notamment sa deuxième place, en date du 17 juin 2016 à Vincennes, en 1’11’1 sur 2100 mètres, devançant un certain Attacus qu’il retrouve, ce samedi…
  • 3 – Attacus : Titulaire de trois succès consécutifs, Attacus repousse continuellement ses limites. Polyvalent, ce protégé de Sébastien Guarato fait toutes les distances. Capable d’animer les courses mais également d’attendre, comme en dernier lieu à Caen en raison de son handicap initial, il est une base incontournable dans ce Quinté+. Plus régulier que Best Buissonay, il a les moyens de réaliser la passe de quatre…

Les challengers

  • 4 – Zonguldak : Les chevaux de la famille Martens alignent les bons résultats ces dernières semaines, effaçant un meeting d’hiver décevant. Adepte des pistes plates, Zonguldak n’a pas à rougir de ses dernières sorties dans des lots relevés. Ce samedi, il affronte une opposition plus faible et s’élancera depuis le couloir 4. Grâce à sa vitesse de base, ce fils de Love You peut monter sur le podium.
  • 15 – Radieux : Troisième du Prix de la Côte d’Azur (Groupe 3 – vidéo) lors du meeting cagnois, Radieux a confirmé cette belle sortie en prenant des places par la suite. Il aborde cet engagement avec de la fraîcheur et l’hippodrome d’Enghien lui convient parfaitement. Seul, son numéro en deuxième ligne ne plaide pas en sa faveur. Outsider séduisant.

Les impasses

  • 1 – Uppercut Orange : Absent de février 2016 à avril 2017, il vient de faire une rentrée discrète à Laval, démontrant son besoin de courir. Encore en rodage, ce pensionnaire de Grégoire Houel est une impasse logique au départ de cet événement.
  • 6 – Vif d’Or du Poli : Auteur d’une année blanche, Vif d’Or du Poli tarde à retrouver la bonne carburation dans les deux spécialités du trot. Dès lors, il est impossible de lui accorder du crédit, ce samedi.
  • 7 – Tsar de Touchyvon : Face à ses cadets, Tsar de Touchyvon découvre un engagement de rêve au plafond des gains. Mais son manque de marge à ce niveau ne lui confère qu’une chance secondaire. Rayure conseillée.
  • 13 – Elton Attack : Fantomatique depuis son arrivée en France, l’été dernier, Elton Attack est surclassé dans cette épreuve. Gros outsider.
  • 14 – Titan du Closet : Nettement plus performant sous la selle, Titan du Closet s’attaque à trop forte partie, ce samedi. Difficile d’y croire dans cette spécialité et à ce niveau.

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2017/04/21/quinte-samedi-22-avril-a-enghien-best-buissonay-a-plaire/

Avr 20

Quinté+ du samedi 22 avril : encore Attacus ?

Vu qu’il reste sur la bagatelle de trois succès, Attacus constitue une priorité dans le Prix de la Porte d’Auteuil (Course C – européenne – 60.000 € – 2150 mètres autostart – 6 à 10 ans) ce samedi 22 avril sur le plateau de Soisy, d’autant que ce profil devrait lui convenir.

Les quinze participants au Prix de la Porte d’Auteuil, ce samedi 22 avril à Enghien, sont familiers des parieurs. Ces derniers ont accordé une large confiance à Attacus (3 – Eric Raffin) lors de ses trois dernières tentatives. Il ne les a pas déçus, vu qu’il s’est imposé à chaque fois dans un bon style. Dans cet événement, le fils d’Hand du Vivier effectuera ses débuts sur cet hippodrome à l’attelé. Il possède des titres sur des courtes distances et il affiche une réussite alléchante derrière l’autostart (il s’est imposé à deux reprises en s’élançant ainsi). Pour couronner le tout, il s’entend à merveille avec son partenaire. Il s’agit d’autant de paramètres qui en font un point d’appui en béton, comme le confirme son mentor Sébastien Guarato, même si son protégé effectue une petite rentrée : « Je l’ai toujours estimé, mais il a franchi un palier. Il est certes absent depuis un mois et demi. Il affiche cependant toujours une condition optimale. Il se plaît sur sa fraîcheur, d’autre part. Ce profil plat d’Enghien va lui convenir. Il peut encore monter de catégorie cette saison, vu sa classe. J’y compte avec ce trotteur qui sait être véloce. »

Best Buissonay (2 – Jérémy-Gaston Van Eeckhaute), contrairement à notre favori, se targue d’une solide expérience sur ce champ de courses (4 sur 7 dont trois succès), sans jamais avoir évolué sur ce tracé. Pour autant, la vitesse ne lui fait pas défaut. D’ailleurs, il est le plus rapide du lot, avec ses 1’11’’1. Sur la montante, ce représentant de la famille Van Eeckhaute devrait poursuivre. Olimpus Caf (9 – Franck Ouvrie) a mis du temps à retrouver ses sensations. Il a remis les pendules à l’heure dans le Prix Amalthéa, en se classant troisième à la cote de 84/1, alors qu’il effectuait une reprise de contact. À l’aise sur ce parcours, il devrait confirmer ses bonnes dispositions actuelles. Son metteur au point Jean-Etienne Le Bec nous en dit davantage : « Il me surprenait agréablement en étant troisième du quinté ce 31 mars. Il avait bien travaillé, toutefois, sans oublier aussi une course sur mesure à cette occasion. Il est encore mieux actuellement. Il apprécie Enghien, d’autre part. Il lui faudra cependant encore un peu de chance pour se placer ici, avec son numéro 9… »

Zonguldak (4 – Christophe Martens) a réalisé un hiver intéressant, sans être, parfois, trop chanceux. Son retour à Enghien, où il a déjà répondu présent, pourrait se révéler payant. Radieux (15 – Dominik Locqueneux) a repris de la fraîcheur et s’est déjà distingué dans des lots supérieurs. Même si son dossard en seconde ligne n’est pas un cadeau, il conserve son mot à dire. Blues d’Ourville (12 – Gabriele Gelormini) retrouve un parcours de vitesse qui lui ira beaucoup mieux. S’il ne bouge pas une oreille, il est en mesure de redorer son blason, même ferré. Titan du Closet (14 – David Thomain) n’est pas pieds nus pour rien ce samedi. C’est dans cet uniforme qu’il a réalisé sa meilleure prestation récente (deuxième à Vincennes). Pourquoi ne pas l’envisager pour une surprise ?

Upman (5 – Bernard Mascle) sera, cette fois, déferré des postérieurs, ce qui peut l’aider à se racheter dans cette épreuve où les possibilités sont nombreuses en bout de combinaison.

Source : paris-turf.com

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2017/04/20/quinte-samedi-22-avril-attacus/

Avr 20

Quinté+ du vendredi 21 avril soir à Vincennes : Blé du Gers va poursuivre sa moisson !

De retour sur la Grande Piste de Vincennes, son terrain de jeu préféré, Blé du Gers s’annonce redoutable ce vendredi soir dans le Prix Aletheia (R1 C2 – 20h15), support du Quinté+. Seulement 14 partants mais une course ouverte avec peu de « rayures »… L’analyse complète dans cet article.

Les incontournables

  • 3 – Blé du Gers : C’est un vrai cheval de tenue et de grande piste. Dernièrement, il a certes été battu par son compagnon d’entrainement Black d’Arjeanc qu’il va retrouver ici mais il a fait le premier tour de piste en dehors le nez au vent et n’a rien lâché jusqu’au bout. Une grande performance, donc. Il a repris de la fraîcheur et découvre un bel engagement en tête. Une base de jeu !
  • 6 – Black d’Arjeanc : Encore un « Guarato » qui possède une très belle chance ! Il vient donc de devancer Blé du Gers à Enghien mais il a moins de marge que son rival. C’est un pisteur qui a franchi les paliers depuis que Sébastien Guarato lui a ôté les 4 fers. Après une longue absence de 10 mois, il a mis un peu de temps à se retrouver mais il est revenu au top. A l’issue d’un parcours caché, il va en faire souffrir plus d’un pour finir !

Les challengers

  • 7 – Baxter du Klau : Il avait des ressources l’avant-dernière fois à Enghien au moment de sa faute mais a tout de même réussi un magnifique meeting ponctué par 3 victoires… Il a couru ferré sans ambition au Mans depuis, et dispose ici d’un bel engagement en tête. Pieds nus, il est capable d’un coup d’éclat mais n’est pas à l’abri d’une incartade, c’est pourquoi il ne figure dans la rubrique des « incontournables ».
  • 14 – Uno Dancer : On ne le présente plus ! En plus d’avoir un très bon niveau à l’attelage, il s’affirme maintenant au trot monté, spécialité dans laquelle il vient d’impressionner sur la petite piste dans un chrono canon (1’12″6). C’est le plus riche et Franck Nivard lui renouvelle sa confiance. Il doit rendre la distance à des jeunes de valeur, ce qui n’est jamais simple, mais il suit tous les trains et sait finir vite. Gagner ne sera pas facile mais il va faire l’arrivée !

L’impasse

  • 13 – Universal Rider :  Difficile d’écarter un cheval dans cette épreuve… La qualité d’Universal Rider ne fait aucun doute mais il tarde à se retrouver, c’est pourquoi nous l’écartons.

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2017/04/20/quinte-vendredi-21-avril-soir-a-vincennes-ble-gers-va-poursuivre-moisson/

Avr 19

Quinté+ du vendredi 21 avril : Blé du Gers peut poursuivre sa moisson

Dans une forme euphorique, Blé du Gers n’est pas facile à devancer quand il reste sage. Bien placé en tête du Prix Aletheia (Attelé – 6 à 10 ans – 2.850 G.P.), l’événement de ce vendredi 21 avril à Vincennes, le pensionnaire de Sébastien Guarato devrait une nouvelle fois rallier de nombreux suffrages.

Peu bousculé depuis le début sa carrière (seulement 29 courses au compteur à 6 ans), Blé du Gers (3 – Eric Raffin) s’annonce comme une chance très sérieuse dans l’événement de ce vendredi 21 avril à Vincennes. Il reste sur trois résultats positifs (toujours dans le couplé gagnant) et va se présenter sur un parcours à sa convenance. Certes, il vient de s’incliner pour la victoire face à son compagnon de boxes Black D’Arjeanc, qu’il va retrouver ici, mais s’il reste sage, il sera dans le coup. C’est ce que pense son mentor : « Son début d’année est très bon, avec deux succès et un accessit d’honneur. Il n’a pas couru durant un mois et demi, car il n’avait pas d’engagements vraiment favorables. Il aura ainsi pu reprendre de la fraîcheur. Il s’est exercé régulièrement malgré tout. Il n’a rien perdu de sa belle condition. Ce parcours lui conviendra parfaitement. Il va chèrement défendre ses chances. ».

Il lui faudra toutefois venir à bout de Baxter du Klau (7 – Jean-Michel Bazire), qui revient en forme, après un passage à vide. Il ne faut pas tenir compte de ses deux dernières disqualifications puisque Jean-Michel Bazire ne lui était pas associé. Cette fois, toutes les conditions semblent réunies afin que le fils d’Oiseaux de Feux fournisse une belle performance. Son entraîneur Jean-Michel Baudouin est d’ailleurs dithyrambique à son sujet : « Il avait débuté son meeting par trois victoires, avant d’accuser le coup. Il a fait une récente semi-rentrée au Mans avec moi, en rendant les mètres. J’aurais aimé le voir mieux finir, en retrait, après sa disqualification au début. Il n’est pas encore au top avant cet engagement idéal. J’espère quand même qu’il va gagner et prendre les gains pour disputer le GNT à Toulouse ce mercredi. »

Remarqué en dernier lieu sur la petite piste de Vincennes, Aigle Jénilou (5 – Gwenn Junod) avait bien terminé pour se classer plaisamment septième.
Cette performance faisait suite à quatre succès à Cagnes-sur-Mer. Il s’est déjà distingué sur la grande piste du plateau de Gravelle et il devrait profiter de sa forme pour jouer un bon rôle. Evidemment, Black d’Arjeanc (6 – Damien Bonne), dont on a évoqué la bonne dernière sortie, le régulier Agora du Goutier (8 – Anthony Barrier), Vison Fromentro (4 – Dominik Locqueneux), jugé sur ce qu’il a fait de mieux et Uno Dancer (14 – Franck Nivard), assurément la meilleure chance du second échelon, ne partent pas en victimes expiatoires.

Source : paris-turf.com

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2017/04/19/quinte-vendredi-21-avril-ble-gers-poursuivre-moisson/

Page 1 sur 38912345102030Dernière page »