Quinté+ du dimanche 22 juillet 2018 : Dark American dans son élément

Dimanche, direction l’hippodrome de Maisons-Laffitte pour un Quinté+ disputé sur le parcours des 1.600 mètres en ligne droite. Ils seront seize galopeurs âgés de 4 ans et plus à en découdre dans ce Prix de L’hippodrome de Maisons-Laffitte (référence +20, 52.000 euros). Plusieurs chevaux offrent des garanties, à commencer par Dark American qui a toujours brillé sur les tracés rectilignes.

Le pensionnaire de Xavier Thomas-Demeaulte, Dark American (4 – M.Barzalona) a couru six fois en ligne droite pour une victoire et cinq places. Il n’a pas été revu en compétition depuis le 22 mai et une cinquième place sur ce tracé. Après avoir longtemps patienté à l’arrière-garde, il a regagné un terrain considérable pour venir prendre la cinquième place.

Depuis cette sortie son entourage a attendu cet événement. « A cette valeur, il est compétitif, mais cette fois, il devra affronter ses aînés. Néanmoins, j’ai confiance en mon cheval qui me semble en belle forme à l’entraînement. »

L’opposition sera conduite par Soaring Eagle (1 – C.Soumillon) qui vient d’avoir un excellent comportement pour ses débuts dans les handicaps. Très joué ce jour-là, il est venu échouer d’un rien pour un meilleur classement dans l’épreuve référence du 3 juillet à Deauville.

Monté pour l’occasion par Christophe Soumillon, il mérite un certain crédit. Sinbad (11 – E.Hardouin), a brillamment réussi ses débuts sur 1.600 mètres. Resté en belle condition, ce cheval régulier peut servir de base.

Bonusdargent (12 – S.Pasquier) est sur la bonne pente actuellement. Malgré son manque d’expérience en ligne droite, sa dernière sortie lui confère une première chance théorique. Présentée par le redoutable John Hammond, Nisreen (15 – F.Lefebvre) ne compte que quatre courses au compteur. Titulaire de 2 succès et 2 places, elle peut profiter de son petit poids pour réussir ses débuts dans les handicaps. Attention ensuite à Xotic (6 – A.Crastus), qui est compétitif à cette valeur selon Didier Prod’homme : «Quand le terrain est bon, il demeure performant d’autant qu’à cette valeur, il est compétitif. Il s’est souvent bien comporté à Maisons-Laffitte et s’il peut progresser du côté droit du peloton, il a les moyens de finir dans la bonne combinaison. »

Pour finir, Fastnet Lightning (10 – J-B.Hamel), dont les limites actuelles sont inconnues, et Hout Bay (14 – T.Piccone), très performant avec les australiennes, peuvent également jouer un rôle utile.

Source : paris-turf.com

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2018/07/20/quinte-du-dimanche-22-juillet-2018-dark-american-dans-son-element/

Quinté+ du samedi 21 juillet 2018 : Balfour ou les forces étrangères…

Les trotteurs retrouveront l’hippodrome d’Enghien, ce samedi 21 juillet. Course européenne, le Prix de la Porte Montmartre, support de Quinté+, rassemblera seize éléments de 6 à 10 ans sur le parcours réduit des 2.150 mètres, départ lancé. La coalition étrangère s’annonce redoutable avec la présence, entre autres, de Balfour, Usain Henna ou encore Capraio…

En effet, les représentants tricolores n’auront pas la partie facile à l’occasion de cet événement. Récent lauréat face à une opposition relevée, ici-même, sur un parcours de longue haleine, le scandinave Balfour (1- G. Gelormini) va retrouver là une belle occasion de doubler la mise. Si ce protégé de Robert Bergh de manque pas de vitesse, il effectue rarement le déplacement sur notre sol à des fins touristiques (5 succès et 1 accessit d’honneur en 7 sorties…). Il a la préférence de « Gaby » Gelormini et mérite, sans contestation possible, un très large crédit. Son mentor nous a confié : « J’étais vraiment confiant avant l’heure la dernière fois, sachant que c’est en France qu’il trouve les meilleures conditions pour s’exprimer, que ce soit au niveau des revêtements de piste que de de la composition des lots qu’il affronte. Il est resté à Grosbois. Le fait de courir de façon rapprochée ne va pas le déranger. On visera de nouveau la victoire. »

Fils de Super Light, déjà entraîné, à l’époque, par Jörgen Westholm, Usain Henna (10- J. Westholm) sera l’attraction de ce rendez-vous puisqu’il foulera pour la première fois de sa carrière une piste française. Ce trotteur alliant vitesse et tenue possède de sérieuses références à son palmarès, comme l’atteste sa récente victoire à Färjestad, où il a dominé de la tête et des épaules un certain Reckless, qui a été vu à un haut niveau chez nous lors de deux précédents meetings d’hiver de Vincennes. Son numéro en deuxième ligne derrière les ailes de l’autostart n’est pas si mauvais que cela. On fonce. Le suisse Capraio (9- M. Abrivard) ne partira pas battu d’avance. Ce hongre de 6 ans vient de « transpercer » ses rivaux sur le parcours qui nous intéresse, faisant forte impression dans la ligne droite. La vitesse : c’est son sport ! Il s’élancera dans le dos de notre favori Balfour (1- G. Gelormini) et devrait, une nouvelle fois, mettre en valeur sa redoutable pointe de vitesse finale…

Le « frenchy » Coach Franbleu (7- F. Nivard) constitue peut-être la meilleure chance tricolore. En digne fils de Prince d’Espace, il possède beaucoup de « speed ». De plus, il défend les intérêts du fameux tandem Franck Nivard/Franck Leblanc, a prouvé sa forme récente dans le temple du trot et représente ici la jeune génération. Malgré sa position en dehors derrière la voiture, on peut compter sur lui. Confiée à JMB, Seibella Park (6- J.-M. Bazire) aura des supporteurs. Son entraîneur, l’habile Vincent Lacroix, triplement représenté, n’a d’ailleurs pas caché sa confiance à notre reporter : « Elle n’a absolument pas démérité mi-mai à Vincennes et n’a été reprise que pour finir. Elle n’avait pas de belles courses ensuite et j’ai attendu cet engagement. Au travail, elle est très bien, souple et calme. C’est mon préféré de mes trois élèves. Les 2.150 mètres vont lui plaire. Il faut la cacher mais Jean-Michel Bazire qui la connaît parfaitement saura faire pour le mieux. » Tesauro (14- A. Abrivard), avantagé par le départ lancé, Super Fez (8- E. Raffin), avec le redoutable Eric Raffin au sulky, et Valfleury (5- C. Duvaldestin), dont le dernier classement ne compte absolument pas, compléteront notre sélection.

Source : paris-turf.com

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2018/07/19/quinte-du-samedi-21-juillet-2018-balfour-ou-les-forces-etrangeres/

Quinté+ du mercredi 18 juillet 2018 : le renouveau de Class Thourjan ?

Les trotteurs se rendront sur l’hippodrome de Graignes, ce mercredi 18 juillet, où neuf épreuves nous attendent. C’est le Grand Prix Hôtel Be Saint-Malo qui a été retenu pour servir de support aux paris à la carte. Dix-huit éléments d’âge, répartis sur deux échelons, vont en découdre sur le parcours des 2.700 mètres. Class Thourjan a désormais plusieurs courses dans les jambes. Pieds nus et idéalement située en tête, c’est le moment de refaire surface !

Evidemment, la musique actuelle de notre favorite Class Thourjan (9- Ant. Dollion) a de quoi laisser perplexe. Mais jugée sur ce qu’elle a fait de mieux, cette pensionnaire d’Anthony Dollion n’a rien à envier à ses rivaux du jour. Elle va découvrir là un engagement en or au premier échelon de départ et sera déferrée des quatre pieds. Et dans une telle configuration, la fille de Rolling d’Héripré se montre particulièrement efficace. Maintenant, son mentor émet quelques doutes : « À Vincennes, le mois dernier, elle n’était pas dans un grand jour et a connu des soucis pour se cadencer. Ce n’est pas dans ses habitudes. Depuis, à l’entraînement, elle me paraît bien mais n’est pas très démonstrative. Elle aime dominer et cet engagement en tête à Graignes est très tentant. Cela dit, je n’ai peut-être pas la jument de l’année dernière. J’ai besoin qu’elle me rassure. » Ce sera probablement tout ou rien. Pour notre part, on fonce !

En cas de défaillance, le « petit poucet » Cimarron (1- E. Raffin), dont l’entourage s’est attaché les services d’un certain Eric Raffin, ne se fera pas prier pour la suppléer. A l’instar de notre favorite, Bolt (15- C. Gallier) ne s’est guère montré à son avantage ces derniers temps. Ce fils de Prince Gédé a désormais deux parcours dans les jambes et a tout de même affiché de nets progrès en dernier lieu. Capable de lancer la course de loin s’il le faut, il mérite le respect. Dure à l’effort, Belle Emotion (7- F. Lecanu) peut effacer sa récente disqualification, tandis qu’Artiste du Lys (4- D. Thomain), confié à l’habile David Thomain, vient de prouver sa bonne condition physique sur des pistes en herbe. Elève d’Estelle Dessartre, Comtesse du Clos (5- B. Vassard) reste sur la bagatelle de cinq accessits d’honneur d’affilée. Elle aura des ambitions justifiées, même si son entraîneur se montre quelque peu dubitatif quant à son aptitude à ce petit anneau : « Elle mériterait de gagner sa course après avoir échoué de peu à plusieurs reprises. De condition, elle est toujours aussi bien. En revanche, c’est une jument froide et le profil de la piste de Graignes qu’elle va découvrir risque de ne pas l’aider. Mais elle est bien engagée et j’espère que le rythme sera soutenu, auquel cas son immense courage lui permettra de venir encore finir sur les autres. » En bout de piste, on peut citer les candidatures de Be Good (3- Y. Lebourgeois), à reprendre, et Verso de Crennes (16- J.-P. Maillard), bon finisseur.

Source : paris-turf.com

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2018/07/16/quinte-du-mercredi-18-juillet-2018-le-renouveau-de-class-thourjan/

Quinté+ du mardi 17 juillet 2018 : la tentation Relaxed Boy !

Les galopeurs se rendront une fois de plus sur le bel hippodrome de Vichy, ce mardi 17 juillet. C’est le Prix Vichy Communauté qui a été choisi pour servir de support aux paris à la carte. Seize sprinteurs de 4 ans et plus vont en découdre dans un handicap empruntant la distance réduite de 1.000 mètres. Nouveau venu au sein de l’effectif du redoutable Fabrice Vermeulen, Relaxed Boy a été supplémenté pour participer à ce rendez-vous. Il semble capable d’un coup d’éclat.

Fils de Le Havre, Relaxed Boy (5- F. Blondel) vient, en effet, d’intégrer les boxes de Fabrice Vermeulen après une honorable deuxième place obtenue dans un réclamer à Salon-de-Provence. Evidemment, l’opposition ne sera plus la même ce mardi mais ce mâle de 5 ans a déjà brillé dans la catégorie qui nous intéresse dans sa jeunesse, et ce, à une valeur handicap nettement plus élevée. Il a été supplémenté et quelque chose nous dit que son habile mentor a sa petite idée derrière la tête… Sa côte sera probablement amusante. Une nouvelle fois muni d’œillères australiennes, le pari est tentant !

En six sorties, Naab (7- E. Hardouin) compte trois accessits d’honneur à ce niveau de la compétition. Lui aussi dépend d’un entraînement performant et ne sera pas dérangé par le bon terrain annoncé en terre vichyssoise. Son numéro dans les boîtes est favorable, on peut compter sur lui. Revenu en piste en mars dernier, Lehaïm (3- T. Bachelot) a mis un certain temps à retrouver la bonne carburation. Mais comme l’atteste sa récente cinquième place à Maisons-Laffitte, où il n’a pas forcément eu toutes ses aises pour finir, ce protégé de Vaclav Luka revient gentiment à son meilleur niveau. Le top-weight Art Collection (1- A. Hamelin) avait joué de malchance lors de son unique apparition dans un tournoi similaire. Il possède quelques lignes intéressantes et mérite assurément une autre chance, comme le souligne son mentor, Andrew-Nicholas Hollinshead : « Il est régulier. La seule fois qu’il a mal couru, il a perdu un fer. Ici, il a beaucoup de poids. Cela sera dur mais j’ai envie de retenter dans un handicap, car je pense qu’il est capable de s’illustrer. La distance de 1.000 mètres et le bon terrain devraient l’aider. Il a une petite chance. Si cela ne va pas, on peut retourner dans les courses à conditions ensuite. »

Présenté par Henri-Alex Pantall, Muttrah Fort (4- V. Cheminaud) peut séduire les amateurs d’outsiders, lui qui pourrait être sérieusement avantagé par le raccourcissement de la distance. Happy Dream (12- A. Crastus) vient de triompher en roue libre sur l’hippodrome du Croisé-Laroche. Il a les moyens de monter de catégorie avec des prétentions, tout comme Artplace (13- M. Forest), second atout de Fabrice Vermeulen. Le Ring (16- A. Orani) ne possède plus son niveau d’autan mais a conservé l’envie de se battre. La méfiance s’impose.

Source : paris-turf.com

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2018/07/15/quinte-du-mardi-17-juillet-2018-la-tentation-relaxed-boy/

Quinté+ du lundi 16 juillet 2018 : Gonzalo veut sa revanche

Direction l’hippodrome de Vichy, ce lundi 16 juillet. Handicap réservé aux chevaux d’âge, le Prix de l’Allier servira de support au traditionnel quinté+. Seize éléments seront à la lutte sur la longue distance de 3.000 mètres. Auteur d’une fin de course remarquée dans l’événement de référence, Gonzalo retrouve Insider avec un net avantage au poids. Ce protégé de Nicolas Bellanger s’élancera avec un réel espoir de revanche.

Le 19 juin dernier, sur l’hippodrome de Dieppe, Insider (1- M. Forest) avait dominé d’une franche longueur notre favori Gonzalo (14- A. Hamelin) dans le quinté+ de l’on peut qualifier de référence. Mais cette fois, avec un avantage de sept livres à la faveur du fils de Zoffany, la tendance pourrait s’inverser. Le pensionnaire de Nicolas Bellanger traverse une magnifique passe et va retrouver là un terrain à son entière convenance. Il partira avec la confiance de son mentor, Nicolas Bellanger : « C’est la saison de ce cheval de terrain léger. Il est positif, a la joie de vivre, est magnifique et va très bien le matin. Il est resté au moins dans le même état qu’à Dieppe. C’est un vrai diesel. Un peu débordé au départ, il progresse toujours pendant la course. Du rythme l’avantage. On serait ravi d’être dans les cinq même s’il semble être capable, un jour ou l’autre, de gagner un tel quinté. »

Quant au top-weight Insider (1- M. Forest), qui réalise un parcours sans faute depuis le début de l’année, il semble actuellement capable de repousser ses limites et ne s’élancera évidemment pas en victime… Prise en note à plusieurs reprises, Phèdre (13- M. Barzalona) peut jouer le rôle du troisième larron. Entraînée par l’habile Eric Libaud, cette fille de Rock Of Gibraltar monte gentiment en puissance après avoir observé une période de repos. Elle a encore peu couru à 5 ans et conserve une petite marge de progression. Aidée par son bon numéro dans les boîtes, elle mérite le plus grand respect. Contrairement à ce que ne l’indique sa musique récente, More Than This (11- J. Cabre) reste très compétitif en 34.5 de valeur dans ce genre de tournois. Son mentor, Yann Barberot, nous a confié : « A Dieppe, je suis resté sur ma faim car le parcours s’est mal déroulé et cette course ne m’a pas permis de voir s’il tenait la distance. Je ressaye sur 3.000 mètres car je reste persuadé qu’il peut bien faire d’autant qu’il me paraît en belle condition. Il est à suivre car je le crois capable de regagner un gros handicap. » Il n’a pas connu le meilleur des parcours en dernier lieu et sera à suivre pour les accessits, à l’instar du « petit poids » Cosmic City (16- G. Congiu), dont la régularité parle largement en sa faveur. Le Pin (8- I. Mendizabal) possède davantage de références sur le sable mais dépend du redoutable entraînement de Fabrice Vermeulen. La méfiance s’impose. Pachadargent (2- P.-C. Boudot), confié à Pierre-Charles Boudot, et Wahib (12- J. Augé), toujours capable d’un coup d’éclat dans un jour faste, compléteront notre sélection.

Source : paris-turf.com

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2018/07/15/quinte-du-lundi-16-juillet-2018-gonzalo-veut-sa-revanche/

Quinté+ du dimanche 15 juillet 2018 : Comtesse du Chêne dans son jardin

Les trotteurs seront à l’honneur ce dimanche 15 juillet sur l’hippodrome d’Enghien avec un Quinté+ dans le Prix du Palais de Chaillot (Attelé – Européenne – 2.875 mètres – 65.000 € – 6 à 10 ans). Impressionnante à Reims dans la dernière étape du G.N.T., Comtesse du Chêne s’annonce redoutable, sur une piste qu’elle affectionne.

1’11’’6 ! C’est la réduction kilométrique affichée par Comtesse du Chêne (10 – F. Nivard) dans la 7e étape du Grand National du Trot – Paris-Turf (Gr. III). La pensionnaire de Julien Le Mer établissait à cette occasion le nouveau record de la piste de Reims. En pleine possession de ses moyens, elle retrouve Enghien, un hippodrome où elle a brillé l’été dernier avec une victoire et deux accessits d’honneurs en quatre sorties. Son entraîneur y compte logiquement : « Elle nous a agréablement surpris dernièrement en remportant l’étape du GNT de Reims, où elle rendait vingt-cinq mètres à de bons chevaux. Elle est restée au top et a bien travaillé en vue de cet engagement favorable. Elle a prouvé l’été dernier qu’elle appréciait particulièrement cette piste. Tout est réuni pour qu’elle double la mise. Elle détient une première chance. »

Elle devra garder un œil sur Balfour (5 – G. Gelormini), bien placé en tête, cet élève de Robert Bergh avait fait sensation sur ce parcours, le 23 octobre, en remportant le Prix de Pomarez avec brio. Son entraîneur nous conseille d’oublier ses dernières sorties scandinaves : « Ne vois fiez pas à ses dernières performances. En Suède, les pistes sont trop fermes, en France, c’est un autre cheval. De condition, il est presque à son meilleur niveau : j’en attends aussi une très bonne performance. »

On ne peut rien reprocher à Auch (12 – Ch. J. Bigeon) qui fait quasiment toutes ses courses. Sur le plateau de Soisy, le fils de Niky et de Migraine compte deux victoires et six accessits en dix essais ! Sa place est encore à l’arrivée.

Il faudra aussi compter sur Cathy A Quira (11 – J.-Ph. Monclin). Troisième de notre favorite à Reims elle enchaîne les bonnes performances et n’a jamais déçu à Enghien en trois courses (deux fois troisième et une quatrième place).

Blues des Landiers (9 – D. Cheradame) est le moins riche du second échelon mais sa qualité et sa forme ne font aucun doute. Son mentor avait prévu de l’aligner à Royan-La Palmyre dans le Trophée Vert mais, éliminé, il se rabat sur cette épreuve. Pas plus tard que mardi dernier, il s’est vaillamment défendu aux Sables-d’Olonne. Même s’il court de manière rapprochée, il devrait encore bien se comporter.

Le départ n’est pas le point fort de Candidat d’Ortige (2 – E. Raffin). Excellent finisseur, il sera avantagé par la longue ligne droite. Il avait d’ailleurs gagné sur ce tracé l’été dernier, face à ses cadets. À la limite du recul, Boogie Boy (8 – F. Ouvrie) retrouve les pistes en « dur » après deux sorties discrètes sur l’herbe. Il peut compléter le quinté gagnant, à l’image d’Asde Godisson (6 – M. Mottier), pris en note dans le Quinté+ du 9 juin à Vincennes.

N’omettons pas de parler de Cantin de l’Eclair (14 – D. Thomain). C’est le cheval de classe du lot mais sa forme du moment est difficile à situer. Jugé sur ce qu’il a fait de mieux, il serait capable de mettre tout le monde d’accord.

Source : paris-turf.com

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2018/07/13/quinte-du-dimanche-15-juillet-2018-comtesse-du-chene-dans-son-jardin/

Quinté+ du samedi 14 juillet : Moral Gagnant a une pêche d’enfer !

Les galopeurs seront à l’honneur, ce samedi 14 juillet, sur l’hippodrome de ParisLongchamp. Handicap réservé aux 3 ans, le Longines Handicap de la Fête Nationale servira de support aux paris à la carte. Ils seront quinze à en découdre sur la distance intermédiaire de 1.950 mètres. Moral Gagnant a montré de solides moyens dans les courses dites « à conditions » et s’annonce ici comme un sérieux prétendant à la victoire.

Entraîné par le redoutable Christophe Ferland, Moral Gagnant (2- Pierre-Charles Boudot) va, en effet, découvrir la difficile catégorie des gros handicaps ce samedi. Mais ce rejeton de Dabirsim semble détenir suffisamment de potentiel pour trouver rapidement son jour à ce niveau en 38.5 de valeur. Après s’être intercalé entre deux éléments qui ont fait du chemin depuis, le jour de ses débuts, il a collectionné les accessits d’honneur avant d’ouvrir brillamment son palmarès sur l’hippodrome de La Teste, le 27 avril dernier. S’il a déçu lors de son ultime tentative, il a des excuses à faire-valoir. Son mentor lui a laissé le temps de bien récupérer. A n’en pas douter, c’est un lauréat en puissance !

L’opposition pourrait venir du top-weight Sejo (1- O. Peslier), lequel vient d’enlever une compétition similaire, ici-même. Ce fils de Nathaniel était très « chuchoté » ce jour-là et n’a nullement surpris son entourage en franchissant le poteau en tête. Il a été logiquement pénalisé de trois kilos. Cela ne devrait guère l’empêcher de confirmer et de prendre, une fois de plus, une part active à l’arrivée. Carlos Laffon-Parias nous a confié : « Il reste sur sa victoire, lui qui avait fini pas loin du compte la fois précédente. Il a été logiquement pénalisé après ce succès. On lui a laissé un petit break car il en avait besoin : ça lui a fait du bien de reprendre de la fraîcheur. On va voir s’il peut assumer les trois kilos de pénalité. Il sera raccourci de 150 mètres mais je préfère le courir sur cette distance que sur 2.400 mètres. » Honorable septième de son unique apparition dans un tournoi similaire, Cloud Dancer (4- A. Pietsch) compte bien améliorer son classement cette fois-ci. Mario Hofer ne cache pas son optimisme : « Dans le Derby Suisse, la distance était un peu trop longue pour lui. De plus, il a été malchanceux dans la phase finale. En étant plus chanceux, il aurait obtenu un meilleur classement. C’est un beau cheval qui affiche une belle forme à l’entraînement. Il sera plus à l’aise sur cette distance de 1950 mètres. »

Second atout de Christophe Ferland et compagne d’entraînement de notre favori, Aliyana (12- J. Augé) mérite également que l’on s’attarde sur son cas. Peu expérimentée, cette fille d’Iffraaj monte néanmoins en puissance au fil des courses et devrait continuer à afficher des progrès. C’est une révélation fortement envisageable à ce niveau de la compétition. Folle Passion (7- M. Barzalona) se montre régulier et pourrait profiter de son numéro un dans les boîtes pour venir brouiller les cartes, à l’image d’Assonance (3- A. Hamelin), qui vient tout de même de tenter sa chance dans le fameux Prix de Diane Longines (Groupe I)Belgrano (9- F. veron) collectionne, pour le moment, les échecs dans la catégorie qui nous intéresse. Mais ce hongre de 3 ans y a été pris en note à quelques reprises et reste capable d’un coup d’éclat. Plaisant en dernier lieu et situé tout en bas du tableau, My Kalores (15- Mlle M. Michelle) essaiera de surprendre.

Source : paris-turf.com

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2018/07/12/quinte-du-samedi-14-juillet-moral-gagnant-a-une-peche-denfer/