Mai 24

Quinté+ du vendredi 26 mai : And de Saint Prest a repris de la fraîcheur

Des chevaux bien connus des turfistes vont s’affronter sur le parcours classique de la grande piste ce vendredi 26 mai à Vincennes, à l’occasion du Prix Sirrah (Course C – 7 à 10 ans), support du Quinté+. Ayant repris de la fraîcheur, And de Saint Prest mérite crédit.

Un peu décevant dans le Sud-Est lors de ses deux dernières tentatives, And de Saint Prest (10 – Christophe Martens) retrouve Vincennes, où il n’a déçu qu’une fois en sept apparitions (deux succès), ce vendredi. Plus revu depuis le 29 mars, et sa septième place dans la deuxième étape du Grand National du Trot Paris-Turf, il a pu reprendre de la fraîcheur, en vue de cette épreuve. Confronté à pas mal d’adversaires qu’il a devancés sur cette piste le 12 février et présenté sans ses quatre fers, on peut logiquement en attendre une bonne performance.

Titulaire de quatre succès cet hiver avant de décevoir, Aufor de Mire (9 – Charles-Julien Bigeon) a bénéficié de trois mois de repos, et a effectué une séduisante course de rentrée, à Caen, alors qu’il était ferré. Totalement déchaussé pour son retour dans le Temple du Trot, il devrait logiquement recueillir les faveurs du public. Christian Bigeon en escompte un résultat de choix : « Il a connu une baisse de régime en fin de meeting et a observé une période de repos. Pour sa rentrée, à Caen, il a très bien tenu sa partie. Cette course arrive un peu vite et il n’est sans doute pas encore au top, mais sur la montante. Il apprécie les 2.700 mètres de la grande piste et évoluera pieds nus. Avec un bon départ, il détient une très bonne chance. »

Ah Quel Micha (8 – Pierre Vercruysse) fait preuve d’une louable régularité depuis le début de l’année. Il se plaît sur le parcours classique de la grande piste et va encore évoluer « DP », configuration dans laquelle il se montre performant. Confié à Pierre Vercruysse, qui lui avait permis de se classer troisième d’un événement fin janvier, il peut prétendre à un accessit.

Athos des Volos (5 – David Thomain) n’est pas un modèle de constance, loin de là. Il faut toutefois noter qu’il est déferré des antérieurs pour l’occasion, ce qui n’a plus été le cas depuis le 20 décembre 2015. Déjà en vue dans des lots comme celui-ci, il lui suffirait de se montrer sage d’un bout à l’autre du parcours pour espérer l’une des premières places.

Pleine peau à l’heure actuelle, Attaque Parisienne (7 – Sébastien Ernault) courra ferrée cette fois. Il serait toutefois risqué de ne pas le retenir en bon rang. Franck Harel s’attend d’ailleurs à la voir confirmer : « Elle a bien sprinté pour s’imposer la semaine dernière. Cela fait plusieurs fois qu’elle termine de belle manière sur les autres. Elle est capable d’adapter sa tactique. Elle paraît avoir bien récupéré de ses efforts. Cela dit, on ne le saura pleinement qu’après la course. Je ne peux la déferrer de nouveau mais elle aura une ferrure légère. J’attends une logique confirmation. »

Ardente du Clos (4 – Matthieu Abrivard), bien que plus confirmée sur les courtes distances, Venicio Pommereux (15 – Franck Nivard), brillant lauréat à Laval, Uranium (2 – Junior Guelpa), honorable cinquième le 19 mai, ainsi qu’Africain (12 – Romain Derieux), jugé sur ce qu’il a réalisé de mieux, gardent leur mot à dire.

Source : paris-turf.com

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2017/05/24/quinte-vendredi-26-mai-and-de-saint-prest-a-repris-de-fraicheur/

Mai 24

Quinté+ du jeudi 25 mai à Lyon-Parilly : Korinna, un lot qui lui va bien

Direction l’hippodrome de Lyon-Parilly, en ce jeudi de l’Ascension, pour un Quinté+ réservé aux femelles de 4 ans et plus sur la distance de 2200m. Un lot très ouvert où nous privilégierons les candidatures de Korinna et Ozeville.

Les incontournables

  • 9 – Korinna : La représentante de Carlos Laffon-Parias vient de prendre la 2e place d’une deuxième épreuve en faisant impression côté corde, ce qui prouve sa montée en puissance. Dans des lots réservés aux femelles, on se souvient d’une 3e place à Deauville en août et d’une 2e place dans un gros handicap la veille de l’Arc de Triomphe. Notre préférée.
  • 3 – Ozeville : La pensionnaire de Didier Guillemin est la moins expérimentée du lot mais pas la moins douée (5 courses – 3 victoires – 1 place). Pour sa rentrée, le 24 avril à Compiègne, elle n’a pas démérité (6e). Elle a mené le peloton avant de craquer à 250m du poteau. Deux adversaires qui l’ont devancée ont confirmé depuis (Thrones Game, lauréate du Quinté+ le 18/5 et Grand Trianon 3e de cette même course).
  • 11 – Loanne : Cette sortie sera déjà la sixième de l’année et un quatrième Quinté+. A Cagnes-sur-Mer, la pensionnaire de Henri-Alex Pantall avait terminé troisième d’un gros handicap derrière Chill Wind et Max la Fripouille, rien que ça. Il y a deux mois, à Saint-Cloud, elle prenait la 3e place d’un Quinté similaire. Avec Stéphane Pasquier, ses statistiques sont excellentes : 80% dans les 3 premiers (5 courses – 1 victoire – 3 places).

Les challengers

  • 4 – Running Waters : L’élève de Jérôme Reynier semble de mieux en mieux en bon terrain après avoir eu des aptitudes pour le souple et le lourd. Quatrième du Quinté+ de Maisons-Laffitte le 25 avril, elle a tracé une très belle ligne droite, sans avoir le parcours idéal. Nous l’avons placé quatrième mais elle a ce Quinté+ dans les jambes.
  • 8 – Mauves sur Loire : La protégée de Guy Cherel reste sur une deuxième place à ce niveau (battue d’un nez), face aux femelles, mais la course remonte au 2 avril. Dans des lots fermés, comme ce jeudi, elle possède une première chance.

Les impasses

  • 15 – Délégation : Elle n’a jamais fait mieux que 6e dans un Quinté+ (9/8/2016) et sa rentrée ne nous a pas rassuré. Notre seule impasse.

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2017/05/24/quinte-jeudi-25-mai-a-lyon-parilly-korinna-lot-lui-va-bien/

Mai 23

Quinté+ du jeudi 25 mai : Running Waters, l’expérience, la forme et le talent

En ce jour férié, c’est à Lyon-Parilly qu’aura lieu le Quinté+, dans le Prix de Parilly (Handicap – 2.200 mètres – 52.000 € – Femelles – 4 ans et plus). Running Waters découvre une belle occasion de renouer avec la victoire.

Bien connue dans cette catégorie où elle a déjà gagné une fois, Running Waters (4 – G. Millet) a prouvé, lors de sa dernière sortie, qu’elle était en pleine possession de ses moyens et capable de remettre le couvert malgré une valeur limite. Capable de briller sur des pistes rapides, comme en terrain lourd, cette fille de Makfi va se produire pour la première fois sur l’anneau lyonnais. Jérôme Reynier a des ambitions : « Dernièrement, bien que trouvant le jour tardivement, elle s’est très bien comportée, sur une distance un peu longue pour ses réelles aptitudes. Jeudi, elle découvre une belle opportunité face aux seules juments, et même si elle est à l’aise sur des pistes très souples, elle a rarement déçu en bon terrain. Au regard de sa régularité, elle mériterait de renouer avec le succès. »

Evidemment, elle ne court pas seule. Mauves sur Loire (8 – T. Piccone) est encore peu expérimentée, avec seulement neuf courses à son actif, dont deux handicaps. Mais sa deuxième place acquise dans le Prix d’Aquitaine le 2 avril, un gros handicap similaire, face aux mâles, atteste de sa qualité. Elle n’a pas été revue depuis et se présentera donc avec de la fraîcheur. Guy Cherel ne craint pas le raccourcissement de la distance : « Après avoir eu un passage un peu moins bien, elle est à nouveau en forme. En dernier lieu à Saint-Cloud, il s’en est fallu de peu pour qu’elle l’emporte ; elle a très bien couru ce jour-là. La distance raccourcie ne devait pas la gêner car elle a suffisamment de vitesse. Je profite de cet engagement face aux seules femelles, d’autant qu’elle est assez facile et maniable. »

Après trois parcours sur le sable, Korinna (9 – O. Peslier) s’est remarquablement défendue pour son retour sur le gazon. Elle n’a couru que trois fois corde à gauche mais a réussi à s’y imposer, il y a un peu plus d’un an, à Compiègne. Déjà placé à ce niveau, elle dispose d’une belle carte à jouer. Loanne (11 – S. Pasquier) a pris une autre dimension durant le meeting de Cagnes-sur-Mer, et a confirmé en région parisienne en terminant troisième du Prix Dunette à Saint-Cloud, avant de répéter à Compiègne, dans une épreuve moins huppée. Elle aussi fait figure de lauréate potentielle.

C’est ensuite assez ouvert. Ozeville (3 – C. Demuro) s’est montrée irréprochables dans les courses à conditions, avec trois victoires et une deuxième place en quatre sorties, avant de débuter honorablement dans les handicaps. Elle a longtemps dirigé les opérations du Prix de la Comédie Française, avant d’être dominée à la fin et de conserver, néanmoins, la sixième place. Les deux cents mètres de moins ne pourront que jouer en sa faveur.

Adepte du bon terrain, Mongolia (14 – T. Thulliez) est barrée pour la victoire, mais elle peut compléter le quinté gagnant, à l’image de Skyler White (10 – A. Hamelin), remarquée dernièrement sur le parcours du jour, et de nouveau muni d’œillères. Mahati (6 – P.-C. Boudot) est difficile à cerner mais André Fabre n’insiste pas pour rien dans ce genre d’épreuve. Ajoutons qu’elle compte une victoire et une troisième place en deux essais sur le parcours qui nous intéresse.

Source : paris-turf.com

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2017/05/23/quinte-jeudi-25-mai-running-waters-lexperience-forme-talent/

Mai 23

Quinté+ du mercredi 24 mai au Croisé-Laroche : Coup de Poker va faire tapis !

Un 2e de Critérium des 4 ans au départ d’une étape du Grand National du Trot au premier échelon, ça n’arrive pas tous les jours. Surtout lorsque celui-ci vient d’empocher un Groupe 2 pour sa rentrée après un an d’absence. Vous l’aurez compris, Coup de Poker sera l’attraction de la 5e étape du GNT (R1 C1 – 13h47) ce mercredi au Croisé-Laroche.

Les incontournables

  • 108 Coup de Poker – DP : Remporter un Groupe 2 lorsque vous effectuer une rentrée après un an d’absence, ce n’est pas courant. C’est dire la qualité de ce cheval de grande classe, 2e 364 jours plus tôt du Critérium des 4 ans derrière Charly du Noyer. Va-t-il ressentir le contrecoup après un retour si tonitruant ou au contraire progresser là-dessus ? C’est la question que l’on se pose tout le temps mais, hélas, ce paramètre là, on ne le maîtrise pas. Vu l’engagement à la limite du recul et son niveau intrinsèque, c’est le cheval de la course.
  • 107 Afghan Barbés – D4 : Après un meeting d’hiver incroyable ponctué par 5 victoires de rang dont la dernière en 1’10″3 aux dépens de l’excellent Carabinieri, il vient d’être battu de très peu à Laval par Venicio Pommereux, étant moins tranchant ce 27 avril. Le lot est nettement plus fort qu’à Laval mais jugé sur ce qu’il a réalisé cet hiver, c’est une base intégrale !

Les challengers

  • 106 Apprenti Sorcier – DP : Un autre cheval de grande classe. 2e du Groupe 1 au trot monté, le Prix de Normandie, il a également dévoilé un certain potentiel au trot attelé, se plaçant au niveau Groupe 3, notamment. Ses deux sorties cette année après plus d’un an d’absence sont excellentes, surtout la dernière (2e à Caen). Il est cette fois déferré des postérieurs, ce sera simplement la 4e fois au trot attelé. Idéalement engagé à la limite du recul, c’est une très belle chance.
  • 109 Coeur Baroque : Encore un cheval très doué qui peut faire mal ! A son meilleur niveau, il évolue juste en dessous des meilleurs de sa promotion. Très impressionnant le 1er janvier à Vincennes (1’11″3 sur 2.100 m), il a ensuite déçu à Cagnes, toujours en janvier, et n’a pas été revu depuis. Il effectue une réapparition de 4 mois, reste chaussé, mais il est le mieux placé du premier poteau et Thierry Raffegeau se déplace avec cette seule cartouche. Alors, méfiance !

Les impasses

  • 113 Anette du Mirel : Elle vient d’effectuer une rentrée sans rien montrer… Difficile au second poteau.
  • 116 Ulka des Champs : C’est une deuxième course après une rentrée. Au second échelon et ferrée, c’est mission impossible mais cela va la préparer pour ses engagements sous la selle début juin (le 6 et le 13).
  • 117 Tiger Danover : Il a parfois crée de grosses surprises dans ce style de tournoi mais il reste ferré en plus de son handicap initial de 50 mètres.

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2017/05/23/quinte-mercredi-24-mai-croise-laroche-coup-de-poker-va-faire-tapis/

Mai 22

Quinté+ du mercredi 24 mai : Coup de Poker, bis repetita ?

La caravane du Trot pose ses valises sur l’hippodrome du Croisé-Laroche, ce mercredi 24 mai, pour la 5e étape du Grand National du Trot – Paris-Turf (groupe III – 5 à 10 ans – 2800 mètres). Trois concurrents se détachent à la lecture du papier : Afghan Barbés, Apprenti Sorcier et Coup de Poker. Ce dernier a été magistral pour sa course de rentrée.

Ecarté des pistes, pratiquement un an jour pour jour, Coup de Poker (n°8 – C. Gallier) a surpris d’entrée de jeu, remportant le semi-classique Prix Albert Demarcq, face à quelques-uns des meilleurs éléments de sa promotion.

Certes, il s’agissait d’une course au scénario particulier, puisque l’épreuve s’est déroulée sur un déboulé final, après un rythme très peu élevé pour cette catégorie durant la première partie du parcours. Il s’agit toutefois de la fameuse deuxième après un bonne rentrée pour ce trotteur de classe, dauphin de Charly du Noyer dans le Critérium des 4 ans. Christophe Gallier nous a confié : « Je m’attendais à le voir bien courir pour sa rentrée, mais il m’a un peu surpris en s’imposer. Comme les très bons chevaux, il se surpasse. Depuis, il me paraît bien. Il s’est entretenu et a travaillé un peu plus fort jeudi dernier. La course lui a fait du bien. Là, face à ses aînés, cela risque de barder. Ce sera plus dur pour la gagne mais il peut accrocher une place. »

Apprenti Sorcier (n°6 – P. Levesque) présente un profil similaire au fils de Coktail Jet, ayant été longtemps absent de la compétition. Classique sous la selle (deuxième du Prix de Normandie), il a montré, pour sa deuxième course de rentrée à Caen, qu’il était sur le bon chemin, obtenant une plaisante deuxième place derrière Azaro d’Eva.

Déferré des postérieurs pour l’occasion, chose qui ne lui est plus arrivée depuis le 31 janvier 2016, il peut espérer lutter pour la victoire ce mercredi.

L’une des vedettes du dernier meeting d’hiver de Vincennes, Afghan Barbés (n°7 – Ch-J. Bigeon), a aligné 5 succès de rang, avant d’être battu d’un rien par Vénicio du Pommereux à Laval. Auparavant, il avait été tout simplement époustouflant, le 8 avril dans le Temple du trot, bouclant les 2100 mètres de la grande piste en 1’10’’3.

Christian Bigeon en attend encore une performance de choix : « A Laval, il s’est relâché à la fin et il a versé sur sa droite. Personnellement, je pense qu’il s’est retrouvé un peu trop facilement en tête. Il a très bien travaillé depuis. C’est un cheval sûr. Le profil de la piste du Croisé-Laroche ne lui posera aucun problème. Il va faire sa course et détient une chance prépondérante. Coup de Poker est à redouter en priorité à mon avis. »

Aux deuxième poteau, nous ne pouvons pas passer sous silence la candidature du maillot jaune, Best Buissonay (n°10 – J-G. Van Eeckhaute), à égalité avec Aprion, même si ce dernier rendra les mètres cette fois. Lauréat de l’étape de Parilly, à la manière des forts, il n’a pu confirmer ensuite à Enghien, se montrant fautif, sur une distance trop courte pour ses aptitudes.

Afin de palier au fait de s’élancer au second échelon mercredi, le fils de l’Ecu du Vernay sera complètement déchaussé. Il n’a pas évolué dans ce schéma depuis le 25 septembre 2016.

Univers de Daidou (n°12 – C. Duvaldestin) n’a surtout pas été ridicule dans le Prix du Gâtinais, le 13 mai dernier à Vincennes, terminant tout près d’un certain Anzi des Liards. Il bouclait les 2850 mètres de la grande piste, en 1’12’’5, alors qu’il ne s’agit pas de son terrain de jeu favori.

Source : paris-turf.com

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2017/05/22/quinte-mercredi-24-mai-coup-de-poker-bis-repetita/

Mai 22

Quinté+ du mardi 23 mai à Saint-Cloud : Zain Gold proche de sa course

Ils sont 16 poulains et pouliches de 3 ans au départ du Quinté+ de ce mardi 23 mai à Saint-Cloud. Le Prix de Beaumesnil (R1C3) se dispute sur la distance de 2100 mètres et notre favori est Zain Gold. Il vient de se classer deuxième de l’épreuve de référence et semble en mesure de pouvoir décrocher son premier Quinté.

Les incontournables

  • 13 – Zain Gold : Il vient de se classer deuxième de la course de référence pour sa première participation dans cette catégorie. Il découvre un bel engagement dans ce Quinté et est proche de sa course. Avec 56kg sur le dos et Stéphane Pasquier qui le connaît bien, c’est un lauréat en puissance.
  • 7 – Quevillon : Cinquième de la course de référence, ce pensionnaire de Carlos et Yann Lerner n’a pas vu sa valeur augmenter. Sur les 3 représentants de Gérard Augustin-Normand, c’est sans doute le choix préféré du jockey maison Cristian Demuro qui lui est associé. Avec 57,5 kg sur le dos, il connaît le parcours et s’élance de la stalle numéro 3 ; toutes ses qualités nous permettent de le classer très haut dans ce Quinté.
  • 5 – Mujeeb : Troisième en dernier lieu sur le parcours qui nous intéresse pour sa première participation à un Quinté, ce pensionnaire de Freddy Head s’est montré courageux dans la phase finale. Doté de qualité et associé à Aurélien Lemaitre qui le connaît bien, c’est une possibilité pour terminer sur le podium.

Les challengers

  • 14 – Ifiandra : Quatrième de l’épreuve de référence, elle a prouvé sa compétitivité à ce niveau. Avec le 5 dans les stalles de départ et 56kg sur le dos, tous les atouts sont de son côté pour finir à l’arrivée.
  • 8 – Bhageerathi : Elle a terminé courageusement dans l’épreuve de référence. Elle prenait la septième place ce jour-là. Malgré son numéro 16 dans les stalles de départ, si elle bénéficie d’un parcours à l’économie, elle est tout à fait capable de prendre une place dans la bonne combinaison du Quinté.

L’impasse

  • 16 – Americain Woman : American Woman manque encore de métier. Cinquième en dernier lieu à Durtal, elle monte de catégorie dans ce Quinté. La tache s’annonce délicate.

Les partants en détails

  1. Hollivia : Estimée par son entourage, la pensionnaire de Yohann Gourraud n’a couru que 4 fois. Elle compte 3 places dans les 5 premiers depuis le début de sa carrière et une 9e place en dernier lieu acquise à Chantilly dans un maiden sur 2000 mètres. C’était d’ailleurs sa première participation sur la distance de 2000 mètres. Elle porte le top weight de la course et participe à son premier handicap. Avec la confiance de son entourage, c’est une possibilité en fin de combinaison.
  2. Voiscreville : Victorieuse à 2 reprises en province depuis le début de sa carrière, la pensionnaire de Christophe Ferland va découvrir la région parisienne et la catégorie des handicaps pour l’occasion. Elle a toujours couru corde à droite et découvrira également ce parcours. Son entraîneur est habile mais il est difficile de la juger ; ça peut être tout ou rien !
  3. Dee Blere : Dee Blere sera aussi une petite nouvelle dans la catégorie des handicaps. Dixième en dernier lieu sur le tracé qui nous intéresse, elle retente sa chance ce mardi. Associée à Christophe Soumillon pour l’occasion, elle est à reprendre en confiance pour une place.
  4. Queen’s of Marshal : Cette protégée de Robert Collet a un profil différent des trois premières concurrentes. Lauréate de deux handicaps au printemps, elle s’est ensuite inclinée sur le parcours du jour. Elle a besoin de rassurer et avec le 15 dans les stalles de départ, ce n’est pas si simple.
  5. Mujeeb : Troisième en dernier lieu sur le parcours qui nous intéresse pour sa première participation à un Quinté, ce pensionnaire de Freddy Head s’est montré courageux dans la phase finale. Doté de qualité et associé à Aurélien Lemaitre qui le connaît bien, c’est une possibilité pour terminer sur le podium.
  6. Royalickly : Régulier depuis le 15 octobre, Royalickly monte ici de catégorie. Petit nouveau dans les handicaps, il s’élance de la stalle numéro 14 et découvre le tracé qui nous intéresse. Il peut manquer de marge pour ce Quinté ce qui nous laisse le placer parmi les outsiders.
  7. Quevillon : Cinquième de la course de référence, ce pensionnaire de Carlos et Yann Lerner n’a pas vu sa valeur augmenter. Sur les 3 représentants de Gérard Augustin-Normand, c’est sans doute le choix préféré du jockey maison Cristian Demuro qui lui est associé. Avec 57,5 kg sur le dos, il connaît le parcours et s’élance de la stalle numéro 3 ; toutes ses qualités nous permettent de le classer très haut dans ce Quinté.
  8. Bhageerathi : Elle a terminé courageusement dans l’épreuve de référence. Elle prenait la septième place ce jour-là. Malgré son numéro 16 dans les stalles de départ, si elle bénéficie d’un parcours à l’économie, elle est tout à fait capable de prendre une place dans la bonne combinaison du Quinté.
  9. Nahuel : Il a prouvé lors de sa dernière course à Nancy qu’il était un bon finisseur. Ce pensionnaire de Mikel Delzangles monte ici de catégorie. Il découvre les handicaps et le parcours pour l’occasion. Doté de qualité, il peut nous surprendre à l’arrivée.
  10. Apollo Creed : Ses dernières performances ne sont pas les meilleures. Dixième de la course de référence, il a besoin de rassurer avant de le retenir.
  11. Sant Angelo : Ce pensionnaire de Henk Grewe a commencé sa carrière en Allemagne avant de se classer 7e d’un groupe 3. Arrivé en France en 2017, il s’est bien comporté depuis ses débuts sur notre sol. Il découvre le parcours dans ce Quinté. C’est une possibilité.
  12. Candos : Le dernier représentant de Gérard Augustin-Normand n’a couru que 3 fois dans sa carrière. Il vient de se classer 6e d’un maiden. Il monte ici de catégorie et manquera certainement de maturité.
  13. Zain Gold : Il vient de se classer deuxième de la course de référence pour sa première participation dans cette catégorie. Il découvre un bel engagement dans ce Quinté et est proche de sa course. Avec 56kg sur le dos et Stéphane Pasquier qui le connaît bien, c’est un lauréat en puissance.
  14. Ifiandra : Quatrième de l’épreuve de référence, elle a prouvé sa compétitivité à ce niveau. Avec le 5 dans les stalles de départ et 56kg sur le dos, tous les atouts sont de son côté pour finir à l’arrivée.
  15. Miss Albane : Tout comme Candos (12), Miss Albane n’a couru que 3 fois dans sa carrière. Ses deux derniers parcours se sont soldés par deux cinquième places. Parmi les deux concurrents de l’Écurie Lerner, nous préférons Quevillon. Miss Albane peut manquer encore un peu d’expérience.
  16. Americain Woman : Tout comme la concurrente précédente, American Woman manque encore de métier. Cinquième en dernier lieu à Durtal, elle monte de catégorie dans ce Quinté. La tache s’annonce délicate.

Le pronostic d’Equidia.fr : 13 – 7 – 5 – 14 – 8 – 9 – 2 – 3

Source : equidia.fr

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2017/05/22/quinte-mardi-23-mai-a-saint-cloud-zain-gold-proche-de-course/

Mai 21

Quinté+ du mardi 23 mai : Bhageerathi ou la marque « Fabre »

Bhageerathi n’a pas été des plus chanceuses dans le Prix des Pays de Loire, l’épreuve référence. Ce mardi 23 mai à Saint-Cloud, à l’occasion du Prix de Beaumesnil (Handicap – 55.000 € – 2100 mètres – 3 ans – Ref + 21), cette protégée d’André Fabre pourrait bien prendre sa revanche.

Les handicaps réservés aux trois ans ne sont pas évidents à déchiffrer. Les lignes et les possibilités sont encore nombreuses et surtout mouvantes. Le 23 avril dernier, le Prix des Pays de Loire, organisé sur la piste du Val d’Or, a, toutefois, donné de précieux enseignements pour tenter de faire mouche. Il convient d’accorder la primauté à Bhageerathi (8 – Pierre-Charles Boudot), la grande malchanceuse de cette course. En effet, cette fille de l’excellent Motivator, vainqueur du Derby d’Espom 2005, a été contrariée au début de la ligne droite alors qu’elle possédait des ressources. Elle s’est bien relancée ensuite. Elle semble être prise à sa juste valeur en 36,5. De plus, le terrain un peu plus souple ne sera pas pour lui déplaire. Si André Fabre insiste dans cette catégorie, c’est que sa pensionnaire peut s’y révéler.

Petit écueil : Bhageerathi a hérité du couloir 16… Avec sa stalle 5, Ifiandra (14 – Olivier Peslier) est beaucoup mieux lotie. Dans l’épreuve référence, sa fin de course a séduit. En débutant, celle fille de Falco a donné chaud à une certaine Gold Luck, sœur utérine de la championne Goldikova. Son entourage a, visiblement, trouvé les bons boutons avec elle. Carlos Laffon-Parias nous le confirme : « Je ne pouvais qu’être très satisfait de son comportement en dernier lieu, dans cette catégorie, obtenant alors une belle place. Elle va d’ailleurs évoluer sur le même tracé ce mardi. Il faut compter avec elle à ce niveau, nous en sommes sûrs maintenant. Une confirmation est attendue là, un mois après. L’état du terrain n’a pas d’importance pour elle. »

Mujeeb (5 – Aurélien Lemaitre) vient de la devancer. Il possède quelques lignes intéressantes, dont une prestation où il a devancé un certain Asfaar, qui affiche une valeur de 39,5 (lui est en 36,5) et qui s’est déjà placé dans un Groupe III. Il est, une nouvelle fois, prêt à en découdre. Freddy Head, son metteur au point, nous en dit davantage : « Vous avez dû voir sa récente très bonne course au même niveau, justement sur ce tracé. Il m’a plu en étant troisième. Il possède du métier maintenant, ce qui ne sera pas le cas de tous. Sa place semble être une nouvelle fois à l’arrivée… » Zain Gold (13 – Stéphane Pasquier) les a tous devancés dernièrement, en concluant deuxième. Il évoluait pour la première fois sur la distance des 2100 mètres. Apparemment, ce tracé l’a motivé. Régulier et perfectible, ce poulain de Nicolas Clément s’annonce redoutable.

Pour jouer les trouble-fête au milieu de ces concurrents qui se sont déjà affrontés, citons Nahuel (9 – Vincent Cheminaud), qui va plonger dans le grand bain des handicaps pour la première fois. Il a créé la sensation le 25 avril à Nancy, finissant dans une action significative. Si Mikel Delzangles le juge suffisamment aguerri pour le lancer dans la bataille, ce n’est pas pour rien d’autant que son élève a déjà battu un concurrent en valeur 41 (Real Value). Quevillon (7 – Cristian Demuro), plaisant dans les « Prix des Pays de Loire », devrait répondre aussi présent, comme Royalickly (6 – Christopher Grosbois), qui possède deux parcours, prometteurs, dans les jambes ou Candos (12 – Tony Piccone), qui avait besoin de sa récente rentrée.

Source : paris-turf.com

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2017/05/21/quinte-mardi-23-mai-bhageerathi-marque-fabre/

Page 1 sur 39712345102030Dernière page »