Nov 16

Quinté+ du samedi 18 novembre : Ami Sol monte en puissance

Les sauteurs seront à l’honneur, ce samedi 18 novembre, sur l’hippodrome d’Auteuil. Quinze éléments de 5 ans et plus vont prendre le départ du traditionnel Quinté+, le Prix François de Ganay, un handicap disputé sur les haies et sur la distance de 3.900 mètres. Sur la montante et muni pour la première fois d’œillères australiennes, Ami Sol (8) mérite assurément le plus grand respect.

Pensionnaire d’Isabelle Gallorini, Ami Sol (8- S. Cossart) va se présenter ici avec de solides arguments en sa faveur. En effet, ce hongre de 6 ans possède une solide expérience dans ce genre de tournois. Préservé pour cette fin de saison, il aura également pour lui l’atout fraîcheur et un jockey qui connait de plus en plus de réussite sur les obstacles. Autre élément d’importance, son mentor a décidé de le munir d’œillères australiennes pour la première fois de sa carrière. Si cet artifice apporte l’effet escompté, il peut tous les battre !

Naturellement, un cheval de la trempe de Les Beaufs (S. Paillard) se dresse sur son chemin et ne l’entendra pas de cette oreille. Vainqueur au plus haut niveau en plat, ce protégé de Valérie Seignoux détient aussi une réelle aptitude au saut. Il vient d’ailleurs de vaincre sur les « balais » d’Auteuil avec une certaine aisance. Malgré 72 kilos sur le dos, son entourage se montre confiant : « Je suis ravie de ses trois dernières sorties, sur les obstacles. Il revient très bien. Comme ces derniers temps, on va le monter dans les derniers, une tactique qui lui donne du moral. Avec tous ces partants, il faudra que cela se passe bien pour revenir. Si tout se déroule comme souhaité, j’en attends une belle prestation, en sachant que le terrain ne doit pas être trop profond. »

Fils de Turgeon, Mukonzi Has (13- D. Ubeda) s’est montré fort décevant lors de son ultime tentative publique. Mais ce hongre de 9 ans avait auparavant dévoilé un tout autre visage, ce qui nous incite à la plus grande méfiance. Son mentor, Marcel Rolland, nous conseille d’ailleurs de le reprendre : « Il m’a un petit peu déçu en dernier lieu. Il sera mieux sur cette distance. Et un terrain très souple jouerait en sa faveur. Il court un peu de façon rapprochée mais je le pense capable de fournir la même valeur que lors de sa 4e place du Prix Prince d’Ecouen. »

Dans le haut du tableau, les « Fouin » Vlatan (2- B. Meme), lequel vient de devancer son compagnon de couleurs Ci Bleu (1- J. Plouganou) à l’occasion du quinté référence, le Prix Céréaliste, méritent tous deux d’être suivis avec un vif intérêt malgré un poids élevé. Le Château (4- E. Chazelle) redescend nettement de catégorie. Sa chance est réelle. Rasique (5- R. Schmidlin), associé à Régis Schmidlin, et Kami Kaze (7- E. Bureller), pénalisé de neuf livre à la suite de son dernier succès, seront à l’affût de la moindre défaillance.

Source : paris-turf.com

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2017/11/16/quinte-samedi-18-novembre-ami-sol-monte-puissance/

Nov 16

Quinté+ du Vendredi 17 novembre à Vincennes : Be Bop Haufor face aux Scandinaves

Quinté+ européen réservé à la génération des 6 ans ce vendredi à Vincennes. Parmi les 18 candidatures au départ, celle de Be Bop Haufor se détache. Très estimé par son entourage, ce protégé de la famille Bigeon devrait frapper fort d’entrée de jeu pour son retour à Vincennes… A condition qu’il batte les scandinaves, spécialistes de la vitesse.

Les incontournables

  • 203 – Be Bop Haufor – F4 : Ce représentant de la casaque Bigeon a 2 courses de rentrée dans les jambes après un break de 8 mois. La dernière fois, il courait dans un petit lot mais il courait bien. De retour sur un parcours qu’il connaît peu (il court généralement sur des parcours de tenue) mais qui lui a déjà réussi (1 tentative 1 victoire) et dans une catégorie qui lui convient bien (2 Quinté+, 2 fois dans les 5), il devrait être capable de faire parler de lui. C’est l’un des gros espoirs de l’écurie.
  • 204 – Stay Alert – DA : Ce 6 ans scandinave a rattrapé une partie de son retard de gains l’hiver dernier, se plaçant 4 fois à l’occasion de ses 7 sorties françaises. Sur la cendrée parisienne, c’est d’ailleurs 2 places dans les 5 en 3 sorties. Très à l’aise sur les courtes distances, ce pensionnaire de Peter Untersteiner va découvrir le parcours associée à Franck Nivard. Il faut le retenir haut.

Les challengers

  • 202 – This Is It – D4 : La musique de cette pensionnaire de Björn Goop n’est pas des plus rassurantes et prouve une chose, c’est que la jument est délicate. Disqualifiée pour son unique tentative sur le parcours du jour, elle l’a aussi été 5 fois à l’occasion de ses 8 sorties pieds nus… pour 3 places dans les 3. Si elle reste au trot, nul doute qu’elle est capable de venir brouiller les cartes. Mais encore faut-il qu’elle daigne rester sage. Elle sera associée à son mentor pour l’occasion.
  • 208 – Emmett Brown – D4 : En bon scandinave, ce fils de Muscle Hill est un spécialiste de la distance et des départs lancés. Si son unique tentative à Vincennes ne s’est pas montré concluante (10e), ses 5 sorties en France ont démontré une belle adaptation (3 fois dans les 5 en 5 tentatives). Associé à un pilote expert de la piste, il convient de se méfier de sa candidature.
  • 214 – Global Respons – F4 : Si son essai à Vincennes n’a pas été transformé (7e sur 2.850 mètres G.P.), il convient de noter que la distance était alors un peu longue pour ses aptitudes. Sur les 2.150 mètres d’Enghien cet été, ce fils de Credit Winner a montré ce dont il était capable, trottant 1’12’4. Attention à lui.

Les impasses

  • 209 – Bellaya – D4 : C’est la plus riche du lot et une experte de la cendrée parisienne. Pour autant, son expérience sur courtes distances est assez limitée. Son unique tentative sur le tracé s’est d’ailleurs soldée par un échec. Pas revue depuis février et flanquée du numéro 9 derrière les ailes de l’autostart, il paraît préférable de la regarder courir pour cette fois.
  • 217 – Bodéga Chenevière – F4 : Difficile à cerner, cette protégée de Luc Gaborit a déjà bien fait sur le parcours (3e)… En mars 2016. Depuis, des lots moindres et une série de disqualifications. D’autres candidatures lui sont préférables dans cette épreuve.

Continue reading

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2017/11/16/quinte-vendredi-17-novembre-a-vincennes-be-bop-haufor-face-aux-scandinaves/

Nov 15

Quinté+ du vendredi 17 novembre : This Is It, c’est du solide

Evénement disputé sur les 2.100 mètres de la petite piste, avec un départ donné à l’aide de l’autostart, le Prix Mizar a fait le plein de partants ce vendredi 17 novembre, avec pas moins de dix-huit prétendants au succès. Bien engagée, face à une opposition dans ses cordes, This Is It est en mesure de mettre tout le monde d’accord.

Séduisante lauréate sur les 2.100 mètres de la grande piste, le 17 septembre dernier, dans l’excellente réduction kilométrique d’1’11’’6, This Is It (2 – B. Goop) s’élancera avec de solides ambitions. Cette fille de Revenue a hérité d’une place de choix derrière l’autostart, et n’a plus à faire ses preuves sur les parcours réduits. Jugée digne de participer à un Groupe I dans lequel elle affrontait des chevaux de la trempe d’Anna Mix, l’élève de Björn Goop a un bon coup à jouer, déferrée des quatre pieds. Son mentor a d’ailleurs confié à son sujet : « Elle a effectué de bons débuts sous la selle dernièrement à Mauquenchy. Auparavant, elle s’était élancée au galop à Enghien. Le départ reste son point faible. Vendredi, elle découvre un engagement idéal mais elle affronte quelques mâles de qualité. Elle garde malgré tout son mot à dire pour jouer les premiers rôles du quinté. »

Or, Stay Alert (4) ne l’entend pas de cette oreille. Ce pensionnaire Peter Untersteiner est dans une condition physique optimale comme l’atteste son récent succès obtenu sur la piste d’Aby. Performant déferré des antérieurs, bien loti en première ligne, et confié pour la première fois au redoutable Franck Nivard, il faudra compter avec lui au moment de l’emballage final.

Sur la montante, comme en témoignent ses deux récentes courses de rentrée, Be Bop Haufor (3 – C. Bigeon) n’est pas là pour faire de la figuration. Ce rejeton de Notre Haufor s’est imposé lors de son unique tentative sur le tracé du soir. Bien placé en première ligne, il doit prendre une part active à l’arrivée, comme nous l’a indiqué Christian Bigeon : « Il a été mis au repos après un très bon hiver dernier, et a prouvé, lors de sa dernière tentative, qu’il était déjà dans une bonne condition physique, même s’il va continuer à progresser. Il risque d’être pris de vitesse dans les premiers mètres sur ce parcours. Il possède toutefois suffisamment de qualité pour rentrer dans le Quinté. »

Global Respons (14 – C. Martens) n’a été devancé que par le bon Bullyoung lors de son retour, le 28 octobre, à Graignes. Ce protégé de Vincent Martens a progressé sur cette sortie. A l’issue d’un parcours limpide il s’annonce compétitif pour les premières places, à l’image de Sogno d’Amore (10 – G. Gelormini), troisième.

Be Bop Meslois (1 – P. Belloche) n’a plus été présenté pieds nus depuis le 28 janvier. Très performant dans cette configuration, il mérite une mention, à l’instar d’Emmett Brown (8 – B. Piton), dont la qualité de l’engagement attire l’attention. Seibella Park (13 – A. Abrivard), sans chaussure cette fois, tentera de brouiller les pistes.

Source : paris-turf.com

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2017/11/15/quinte-vendredi-17-novembre-this-is-it-cest-solide/

Nov 15

Quinté+ du jeudi 16 novembre à Fontainebleau : un tracé qui réussit à Dark Orbit

A Maisons-Laffitte, un tout petit nez avait valu le succès à George The Prince. Neuf des 16 concurrents de cette épreuve se retrouvent à Fontainebleau, toujours en ligne droite mais sans le lauréat, ce qui peut ouvrir la voie à Dark Orbit dont le dernier succès remonte à l’an passé… exactement sur ce tracé.

Les incontournables

6 – Dark Orbit : Belle impression du quinté+ de référence à Maisons-Laffitte, il connaît bien Fontainebleau où il a gagné sur le parcours l’an passé avant de conclure 3e de l’édition 2016 de ce Prix Hubert de Catheu. Il est intermittent mais du moment qu’il est monté juste derrière les chevaux de tête, il peut s’imposer dans cette épreuve. 2e de George The Prince à un nez, il n’a subi aucune surcharge et ne devra, comme la dernière fois, porter que 56,5kg, soit 6 kilos de moins que le top weight. Il fera partie à raison des favoris avec 67% de réussite sur le podium sur ce parcours (2/3).

13 – Orangefield : Meilleure impression de l’épreuve de référence où il conclu 6e en revenant de très loin, il a aussi déjà gagné sur le parcours du jour à même époque l’an passé. En valeur 33, le chemin du succès semble lui être barré cependant.

Les challengers

8 – Laris : Laris a le pire défaut d’un sprinter, il ne sait pas partir. Heureusement pour lui, il finit bien mais trop tard. Pour son premier essai en ligne droite, il est passé du dernier au 5e rang à Maisons-Laffitte avec un style très plaisant. De nouveau sur cet exercice, il doit être considéré comme un prétendant aux places sur une piste où son finish tranchant pourra encore faire des étincelles.

9 – Naab : Sur ce parcours, il avait conclu 2e d’un quinté remporté par la maniable Weekfair alors qu’il partait de la stalle 10 et qu’il portait 55kg. Stalle 14 et une livre de plus, les conditions lui sont encore favorable. Quand il avait gagné mi septembre sur la ligne droite de Fontainebleau, c’était encore une stalle plutôt à l’extérieur et 60kg ! Dans le quinté de référence, il faisait partie du 2e peloton le long des tribunes qui n’a pas pu disputer l’arrivée.

Les impasses

Pas facile d’éliminer des candidatures dans ces épreuves en ligne droite : on abandonne deux qui manquent de réussite comme Glicourt (11) et Stemster (14) sur trop court en plus. Bouquet de Flores (4) peine à rassurer et le vieux serviteur Amadeus Worlfe Tone (10) ne fera pas partie de la sélection.

Continue reading

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2017/11/15/quinte-jeudi-16-novembre-a-fontainebleau-trace-reussit-a-dark-orbit/

Nov 14

Quinté+ du jeudi 16 novembre : Orangefield, une mécanique

Evénement disputé sur les 1.200 mètres du parcours rectiligne bellifontain, le Prix Hubert de Catheu a rassemblé un joli lot de seize chevaux, âgés de 3 ans et plus, ce jeudi 16 novembre. Confirmé dans ce genre de tournois, Orangefield, à la recherche de sa course, mériterait de renouer enfin avec le succès.

Auteur d’une fin de course remarquée le 26 octobre dans le Quinté+ Prix des Aunettes (6e), Orangefield (13 – S. Maillot) aborde ce rendez-vous dans une condition physique optimale. Ce rejeton de Soave évolue sur un tracé qu’il affectionne (4 sur 7), et n’a plus à faire ses preuves en ligne droite. Indifférent à l’état du terrain, et performant sous la selle de son jockey, l’élève de Mathieu Boutin possède pas mal d’atouts dans son jeu pour se distinguer.

L’opposition est conduite par Millfield (2 – G. Benoist). Ce pensionnaire de David Smaga ne doit certainement pas être condamné sur son récent faux pas, sans doute victime de son numéro de corde. Confirmé en pareille société, et capable de galoper dans tous les terrains, ce fils de Whipper ne devrait avoir aucun mal à remettre les pendules à l’heure, comme nous l’a confié son mentor : « Il a réalisé une bonne saison à ce niveau de compétition. Dernièrement il n’a pu confirmer. A sa décharge il n’était pas dans le bon wagon. Cette sortie est donc à pleinement relativiser. Il semble resté dans de bonnes dispositions et ne doit donc pas être condamné hâtivement. »

Titulaire de deux accessits sur le tracé du jour, en autant de tentatives, Ross Castle (5 – T. Piccone) n’est pas là pour faire de la figuration. Ce représentant de Matthieu Palussière a évolué dans d’autres sphères par le passé, prenant part notamment à l’édition 2016 du Prix Maurice de Gheest  (Gr.I). Certes, il vient de décevoir dans la course référence, mais a prouvé, à maintes reprises, qu’il avait son mot à dire face à une telle opposition. Un rachat de sa part est attendu.

Dark Orbit (6 – P.-C. Boudot) est dans un bel état de forme comme en témoigne sa récente deuxième place acquise dans l’événement mansonnien du 26 octobre. Confirmé sur le tracé du jour (2 sur 4), et à son affaire sur la distance proposée, il semble en mesure de confirmer ses bonnes dispositions. Henri-Alex Pantall a d’ailleurs déclaré à son sujet : « Il reste sur une bonne performance, étant battu du minimum et se rachetant de sa sortie précédente de Chantilly qui ne lui réussit pas du tout. Il s’est déjà imposé sur ce tracé et devrait de nouveau bien courir. »

Sur la montante comme l’attestent ses deux récentes courses de rentrée, Laris (8 – A. Werlé) a également un bon coup à jouer. Ce protégé de Thierry Lemer vient, en effet, de produire un excellent effort final dans l’épreuve référence pour s’emparer d’une séduisante cinquième place. Il a certainement progressé sur cette sortie, et a les moyens de brouiller les pistes, comme Des Années Folles (16 – A. Crastus), placée lors de son unique essai sur ce parcours.

Naab (9 – E. Hardouin), de retour sur son tracé de prédilection, constitue l’une des nombreuses possibilités pour les places d’honneur, à l’image d’Ultimate Fight (3 – C. Soumillon), dont les deux récentes sorties se sont avérées convaincantes.

Source : paris-turf.com

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2017/11/14/quinte-jeudi-16-novembre-orangefield-mecanique/

Nov 14

Quinté+ du mercredi 15 novembre à Angers : Arvios ne doit pas être condamné trop vite

Direction l’Ouest de la France et plus précisément l’hippodrome d’Eventard pour un événement réservé aux galopeurs. Seize concurrents âgés de 4 ans et plus vont s’aligner au départ de cet handicap référence +19.5 sur 1600M corde à droite. Régulier cette année, Arvios mérite un certain crédit malgré son dernier échec.

Les incontournables

  • 5 – Arvios : Auteur d’une bonne performance le 30 septembre à Chantilly dans le Qatar Grand Handicap des Milers, ce pensionnaire de François Xavier Belvisi n’a jamais donné le moindre espoir à ses nombreux preneurs dans le Quinté+ du 25 octobre à Saint-Cloud. C’est le seul échec de ce hongre de 5 ans au cours de ses cinq dernières prestations, raison pour laquelle nous avons décidé de ne pas le condamner trop vite. Jugé sur sa meilleure valeur, il a les moyens de franchir le poteau en tête.
  • 7 – Hout Bay : Depuis que ce fils de Whipper est muni d’œillères australiennes, il est totalement transformé comme en atteste ses deux dernières victoires acquises dans des épreuves à réclamer. Déjà lauréat en terrain lourd, il ne devrait donc pas être dérangé par une piste annoncée souple mercredi sur l’hippodrome d’Angers. Même s’il a échoué pour ses deux participations à des courses support aux paris à la carte, il détient une première chance en 38 de valeur.

Les challengers

  • 2 – Gaetano Donizetti : Très à l’aise dans les pistes profondes, ce pensionnaire de David Smaga a remporté son Quinté+ le 13 septembre au Lion-d’Angers. Lors de sa dernière sortie à Saint-Cloud, il n’a pu surmonter sa pénalisation de trois kilos. Sans avoir trop de marge et avec un numéro peu enviable dans les stalles de départ, il tentera de s’immiscer dans la bonne combinaison.
  • 10 – Arcadia : Trop brillante en début de parcours lors de sa dernière sortie, elle a légèrement plafonné dans les derniers mètres du parcours, concluant au 6e rang. Si elle est bien décontractée d’un bout à l’autre du parcours, elle a les qualités nécessaires pour s’emparer d’un accessit dans ce lot.
  • 14 – Alberobello : Baissée de quatre kilos et demi sur l’échelle des valeurs, cet élève de Mauricio Delcher-Sanchez retrouve un poids qui lui permet d’être compétitif dans ce tournoi. Bon lauréat dernièrement sur l’hippodrome de Nantes, il n’est pas incapable de créer une surprise.

Les impasses

  • 15 – Tamil Nadu : Pour lui, c’est quatre tentatives au niveau Quinté+ et quatre échecs. En 34.5 de valeur, il est surclassé face à de tels adversaires. Vous pouvez l’écarter.
  • 16 – Senator Frost : Ses prestations dans les Quinté+ n’incitent guère à la confiance. Très décevant lors de sa dernière sortie, sa présence à l’arrivée serait une grosse surprise.

Continue reading

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2017/11/14/quinte-mercredi-15-novembre-a-angers-arvios-ne-etre-condamne-vite/

Nov 13

Quinté+ du mercredi 15 novembre : C d’Argent, c’est maintenant !

Les galopeurs nous donnent rendez-vous sur l’hippodrome d’Angers, ce mercredi 15 novembre. C’est le Handicap d’Angers qui a été retenu pour servir de support aux paris à la carte. Seize concurrents de 4 ans et plus seront à la lutte sur la distance de 1.600 mètres. Aidé par l’assouplissement des pistes, C d’Argent (8) peut s’offrir ici un premier événement.

Cheval tenace et courageux, C d’Argent (8- A. Crastus) est bien connu des turfistes. Ce représentant de Martial-Jean Delaplace a prouvé sa compétitivité dans la catégorie des gros handicaps, comme le démontre sa récente cinquième place à Saint-Cloud, où il n’a d’ailleurs pu pleinement s’exprimer pour finir. En digne fils de Kendargent, l’assouplissement du terrain devrait jouer en sa faveur. Si la course « barde », ce redoutable finisseur peut venir mettre tout le monde à la raison.

Fils de Le Havre, Mezidon (9- A. Lemaitre) vient de devancer notre favori alors qu’il participait à son premier gros handicap. A n’en pas douter, ce pensionnaire de Didier et Pauline Prod’homme a trouvé sa voie à ce niveau et ne devrait pas en rester là. Maintenant, son manque d’expérience pourrait encore se faire sentir… Didier se montre néanmoins très confiant : « Mézidon vient de bien faire au niveau qui nous intéresse, confirmant mes propos d’avant course. Le cheval est resté bien au travail. Je le laisse sur le mile même s’il sera probablement rallongé à terme. Le lot semble un peu moins relevé que dernièrement. A l’issue d’un bon parcours, il a sa place à l’arrivée. »

Beama (4- P.-C. Boudot) vient de faire des siennes derrière les stalles de départ et a dû être déclarée non-partante dans une épreuve où elle semblait pourtant posséder pas mal d’atouts dans son jeu. Pierre-Charles Boudot lui sera associé. Si elle montre son meilleur visage, elle peut pleinement se racheter, comme nous l’indique son mentor, Henri-Alex Pantall : « Elle a fait quelques facéties en dernier lieu à Chantilly alors qu’à la maison, elle rentre toute seule. Espérons que ça se passe bien de ce côté-là. Elle n’est pas très gâtée par ce numéro de corde mais il faudra faire avec. Elle est en plein sur sa distance. »

Très confirmé à ce niveau, Arvios (5- C. Soumillon) n’a assurément pas montré son visage en dernier lieu et mérite une autre chance. Une nouvelle fois muni d’œillères pleines, Moonwalk Step (13- M. Guyon) semble capable de repousser ses limites, tandis qu’Arcadia (10- T. Bachelot) reste sur un échec qui comporte quelques excuses, comme le souligne Stéphane Wattel : « Elle m’a déçu en dernier lieu. On a essayé de la monter plus près. Elle s’est énormément usée sur le mors. Il semblerait qu’elle ait les moyens de participer à l’arrivée d’un quinté. J’espère qu’on choisira la bonne tactique pour qu’elle s’exprime au mieux. » Hout Bay (7- E. Hardouin) et Palang (6- Mlle H. Turner) viendront ensuite.

Source : paris-turf.com

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2017/11/13/quinte-mercredi-15-novembre-c-dargent-cest/