Tag: Prix Némausa

26/6/2020 – Vincennes – R1C7 – Prix Nemausa

e. Quinté+ - PMU.frAttelé – Mâles – Européenne – Course C (trot) – 37 000€ – 2100m – 16 partants – Cendrée – corde : à gauche – Grande piste – Départ : Autostart – Pour chevaux entiers et hongres de 4 et 5 ans, ayant gagné au moins 20.000, mais pas 105.000. – Allocations : 37 000 € (16.650, 9.250, 5.180, 2.960, 1.850, 740, 370.)

Départ 20h15

Difficulté de la course : Peu difficile

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2020/06/24/26-6-2020-vincennes-r1c7-prix-nemausa/

29/6/2018 – Vincennes – R1C2 – Prix Nemausa

e. Quinté+ - PMU.frAttelé – Mâles – Européenne – Course A (trot) – 60 000€ – 2100m – 18 partants – Cendrée – corde : à gauche – Grande piste – Départ : Autostart – Pour chevaux entiers et hongres de 4 et 5 ans, ayant gagné au moins 20.000, mais pas 101.000. – Allocations : 60 000 € (27.000, 15.000, 8.400, 4.800, 3.000, 1.200, 600.)

Départ 20h15

Difficulté de la course : Assez difficile

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2018/06/27/29-6-2018-vincennes-r1c2-prix-nemausa/

Quinté+ du vendredi 1er juillet à Vincennes : Suricato Jet ou son redoutable entourage

Equidia LiveC’est la « der » de Vincennes ce vendredi soir avant le début des nocturnes de Cabourg. Le Prix Némausa (R1C1) support du Quinté+ réunit 18 européens sur les 2.100 mètres de la grande piste. Avec Suricato Jet, le tandem Fabrice Souloy – Franck Nivard ne devrait pas taper loin !

Les incontournables

101 – Suricato Jet : Il est arrivé dans les boxes de Fabrice Souloy au cours du meeting d’hiver dernier et s’est bien comporté à deux reprises en région parisienne. Confié à Franck Nivard pour l’occasion, il découvre un lot moins relevé dans ce Quinté+. Son entourage a probablement fait de cette épreuve un objectif et s’il reste sage, sa place sur le podium est inévitable.

106 – Super Fez : Cet italien reste sur 6 victoires consécutives et découvre Vincennes avec de grosses ambitions. Placé avec le numéro 6 derrière les ailes de l’autostart, il peut s’illustrer d’entrée de jeu sur le sol français. Méfiance !

118 – Owen Face : Owen Face est d’une régularité exemplaire et se présente au départ déferré des quatre pieds pour la première fois. Il a pour lui d’avoir battu Nuncio l’an dernier. Le seul hic, c’est qu’il a le numéro 18 derrière la voiture. S’il bénéficie d’un parcours en sa faveur, ce sujet de qualité a les moyens de terminer très haut sur le podium.

Les challengers

105 – Cristal du Gite : Il reste sur trois victoires en province. La tâche s’annonce plus compliqué face aux étrangers mais sa qualité et sa forme sont certaines. Il a prouvé qu’il était tout aussi bien ferré. Avec un parcours à sa convenance, c’est une chance régulière.

111 – Chini de L’Oison : En classe pure, il a sa place sur le podium. Même s’il part en deuxième ligne, tout se jouera sur sa sagesse.

Les impasses

104 – Broadway Delo : Il reste ferré et n’a pas couru à l’attelé depuis le 20 novembre 2014. Nous faisons l’impasse sur ses chances.

109 – Battambang : Il reste sur des performances en demi-teinte et a besoin de rassurer.

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2016/06/30/quinte-du-vendredi-1er-juillet-vincennes-suricato-jet-ou-son-redoutable-entourage/

Quinté+ du vendredi 1er juillet : Super Fez est attendu

Paris-TurfLes lignes et la qualité sur les tracés de vitesse de Super Fez méritent le respect. Ce transalpin risque de frapper fort dès ses débuts français à l’occasion du Prix Nemausa (course A – 80.000 € – 2100 mètres GP – autostart – mâles de 4 et 5 ans) ce vendredi 1er juillet sur la cendrée de Vincennes.

Les ailes de la voiture au départ seront archi-combles (dix-huit trotteurs) à l’occasion du Prix Nemausa à Vincennes, le premier événement du mois de juillet. L’attraction de cette épreuve au caractère européen sera le baptême du feu français de Super Fez (6 – Federico Esposito). Ce « phénomène » affiche une musique sans fausse note depuis septembre 2015. Il profite de chronos élogieux (a déjà trotté à deux reprises en dessous de 1’12’’ sur le mile) et n’a couru que derrière la voiture. C’est dire si les 2100 mètres de la grande piste de Vincennes lui conviendront, à condition qu’il s’adapte à ce profil sélectif. Son entraîneur Erik Hansen Bondo nous en dit davantage : « Il n’était pas sous ma responsabilité à ses débuts. J’ai pris mon temps avec lui lorsque je l’ai reçu, l’an passé. Il m’a récompensé par neuf succès sur ses douze dernières courses. Je sais qu’il est difficile de gagner à Vincennes. Mais je le déplace ici dans cette optique, car je suis persuadé qu’il a les moyens d’y imposer sa loi. Il ne peut pas être mieux question condition et il sait s’adapter… »

Du côté du clan français, plébiscitons la candidature de Bosco du Goutier (3 – David Thomain). Celui qui avait été tenté dans le Critérium des Jeunes édition 2014 possède deux parcours dans les jambes désormais. Il ne cesse de monter en condition, comme il l’a démontré en fournissant un effort final intéressant dans le récent Prix de Fécamp. Sébastien Guarato, son metteur, a donc des raisons d’être confiant : « Il s’est très bien comporté en étant cinquième la dernière fois, alors qu’il retrouvait Vincennes. Il a terminé de bonne manière, en tout cas, tout près. J’étais pleinement satisfait. Il me montre une forme optimale à l’entraînement depuis. Cet engagement est vraiment intéressant, d’autant que la courte distance devrait parfaitement lui convenir. Il a sa place sur le podium… »

Bel Air (13 – Pierre-Yves Verva) a devancé le fils de Ganymède le 11 juin dernier. Il n’était déferré que des antérieurs. Cette fois pieds nus, ce concurrent fantasque, mais doué, est une des meilleures chances de la seconde ligne. Owen Face (18 – Pierre Vercruysse) a battu un certain Nuncio (dernier vainqueur de l’Elitloppet) en octobre dernier en Suède, sa patrie d’origine. C’est dire si ce courageux représentant de Lutfi Kolgjini, qui réalise la meilleure année de sa carrière en France, a la pointure. Ses débuts hexagonaux sont à surveiller. Chini de l’Oison (11 – Matthieu Abrivard) n’est pas la sécurité sociale, surtout au départ. Cependant, une de ses trois victoires a été acquise sur ce tracé alors qu’il avait hérité du dossard 13. Il a sa chance, comme Suricato Jet (1 – Franck Nivard), présenté par un certain Fabrice Souloy, dont l’entraînement fait feu de tout bois. Sage, ce vainqueur de semi-classique en Italie est en mesure de tirer son épingle du jeu.

Enfin, le modèle de rapidité Cristal du Gite (5 – Franck Ouvrie) et Chtiot de Bellande (7 – Bernard Piton), régulier dans l’ensemble, auront également quelques supporters.

Source : paris-turf.com

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2016/06/29/quinte-du-vendredi-1er-juillet-super-fez-attendu/

1/7/2016 – Vincennes – R1C1 – Prix Nemausa

e. Quinté+ - PMU.frAttelé – Mâles – Européenne – Course A (trot) – 60 000€ – 2100m – 18 partants – Cendrée – corde : à gauche – Grande piste – Départ : Autostart – Pour chevaux entiers et hongres de 4 et 5 ans, ayant gagné au moins 20.000 mais pas 100.000. – Allocations : 60 000 € (27.000, 15.000, 8.400, 4.800, 3.000, 1.200, 600.)

Départ 19h47

Difficulté de la course : Peu difficile

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2016/06/29/172016-vincennes-r1c1-prix-nemausa/

Quinté de vendredi 26 juin à Vincennes : victoire d’un Bolide ?

Equidia LivePlace au traditionnel Quinté+ en nocturne vendredi soir sur l’hippodrome de Vincennes (R4C2 – 20h30). Cette épreuve européenne disputée sur les 2.100 mètres de la grande piste avec un départ à l’autostart s’annonce difficile à déchiffrer.

Bolide de l’Oison (2) avait été jugé digne de disputer le Critérium des 4 ans. Il découvre une tâche beaucoup plus facile ici. C’est une base. Davy Boko (14) possède des titres flatteurs en Hollande. Son retour à Vincennes mérite d’être suivi avec intérêt. Arthur Maza (13) a bénéficié d’un break cet hiver et aborde cet engagement dans de bonnes conditions. Seule réserve, sa position en 2ème ligne. Fridericus (4) dépend d’une écurie redoutable. Titulaire de 11 victoires en 23 sorties, mieux vaut l’avoir avec soi. More Caviar (15) n’a pas démérité la dernière fois sur un parcours plus long. American Jet (3) va probablement se présenter en progrès sur sa rentrée du 19 juin. Méfiance, c’est le plus riche du lot. Shoemaker (7) reste sur un probant succès à Munich. Bien placé en 1ère ligne, il ne faut pas sous-estimer ses chances. Agitateur (1) constitue un outsider intéressant, associé à David Thomain.

La sélection de Hervé Engel : 2 – 14 – 13 – 4 – 15 – 3 – 7 – 1

Les partants passés au crible

  1. Agitateur : Il constitue un outsider intéressant, associé à David Thomain.
  2. Bolide de l’Oison : Il avait été jugé digne de disputer le Critérium des 4 ans. Il découvre une tâche beaucoup plus facile ici. C’est une base.
  3. American Jet : Il va probablement se présenter en progrès sur sa rentrée du 19 juin. Méfiance, c’est le plus riche du lot.
  4. Fridericus : Il dépend d’une écurie redoutable. Titulaire de 11 victoires en 23 sorties, mieux vaut l’avoir avec soi.
  5. Beerscott : Il découvre Vincennes et effectue une rentrée (absent depuis janvier). Mieux vaut le regarder courir.
  6. Avatar Bataille : Il affrontait un lot trop relevé dernièrement dans le Prix Louis Jariel (G2). S’il est dans un bon jour, il peut participer activement à l’arrivée.
  7. Shoemaker : Il reste sur un probant succès à Munich. Bien placé en 1ère ligne, il ne faut pas sous-estimer ses chances.
  8. Aravis Roc : Performant sur ce parcours, il reste toutefois sur une série de performances moyennes et doit rassurer.
  9. Sir Robert : Il découvre un lot à sa portée mais il a tiré le 9 derrière la voiture. Dès lors, il n’envisagera qu’une place, au mieux.
  10. Best Of : Souvent fautif, il a en plus hérité d’un numéro piège derrière l’autostart. Le retenir ou non est une affaire d’impression.
  11. Blues d’Ourville : Il devrait apprécier de pouvoir courir caché mais l’entourage ne cache pas qu’il aura des objectifs plus à sa portée cet été. A regarder courir.
  12. Calvin Borel : Il a été disqualifié lors de son unique tentative sur la cendrée. Néanmoins, il a prouvé hors de nos frontières qu’il était capable de belles choses. Méfiance.
  13. Arthur Maza : Il a bénéficié d’un break cet hiver et aborde cet engagement dans de bonnes conditions. Seule réserve, sa position en 2ème ligne.
  14. Davy Boko : Il possède des titres flatteurs en Hollande. Son retour à Vincennes mérite d’être suivi avec intérêt.
  15. More Caviar : Il n’a pas démérité la dernière fois sur un parcours plus long.
  16. Balisto de May : Ce sujet estimé est en forme et, s’il peut se faire ramener, il peut se placer.
  17. Thai Armani : Il n’a pas vraiment marqué les esprits à chaque fois qu’il a couru en France mais, avec Franck Nivard au sluky, mieux vaut rester vigilent.
  18. Shiraz Roc : Il a des moyens mais son numéro de corde compromet sérieusement ses chances.

Source : equidia.fr

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2015/06/25/quinte-de-vendredi-26-juin-vincennes-victoire-dun-bolide/

26/6/2015 – Vincennes – R4C2 – Prix Nemausa

Quinté+ – PMU.frAttelé – Mâles – Européenne – Course B (trot) – 58 000€ – 2100m – 18 partants – Cendrée – corde : à gauche – Grande piste – Départ : Autostart – Pour chevaux entiers et hongres de 4 et 5 ans, n’ayant pas gagné 95.000. – Allocations : 58 000 € (26.100, 14.500, 8.120, 4.640, 2.900, 1.160, 580.)

Départ 20h30

Difficulté de la course : Assez difficile

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : http://ponyturf.free.fr/index.php/2015/06/24/2662015-vincennes-r4c2-prix-nemausa/